Malgré les conséquences réelles sur la santé des femmes d’une décision de la Cour suprême défavorable au droit à l’avortement, l’enjeu semble peu émouvoir l’électorat américain.