Divers virus respiratoires aux symptômes semblables à ceux de la COVID-19 risquent de se répandre au Québec cet automne. Ira-t-on faire la file au centre de dépistage à la moindre toux ?