Actualités

Actualités

La CAQ annoncera des mesures pour contrer le gaspillage de fonds publics

MONTRÉAL — Nommé il y a une semaine comme candidat de la Coalition avenir Québec dans la circonscription de Saint-Jérôme, l’économiste Youri Chassin se lancera officiellement dans la mêlée politique dimanche. M. Chassin participera à une conférence de presse de son parti, à Montréal, pour annoncer une série de mesures que la CAQ entend mettre en vigueur pour lutter contre le «gaspillage» de fonds publics. Il sera accompagné du porte-parole caquiste pour le Conseil du trésor et pour l’efficacité gouvernementale, Éric Caire, de même que de la candidate de la CAQ dans Chomedey, Alice Khalil. Youri Chassin a notamment travaillé à l’Institut économique de Montréal de 2010 à 2017. Il commentait également l’actualité économique dans les médias.

Publicité
Actualités

Jour de la Terre: plantations symboliques d’arbres, à Montréal notamment

MONTRÉAL — C’est le Jour de la Terre, et de nombreuses initiatives se tiendront dimanche pour souligner l’événement. Des plantations d’arbres auront notamment lieu dans plusieurs villes canadiennes. A Montréal, l’événement se déroulera au Jardin Biodiversité et Pollinisateurs de Sentier Urbain, près du pont Jacques-Cartier. Cinq arbres et une quarantaine d’arbustes seront mis en terre, en cette journée dédiée à la célébration de la Terre par l’action. La ministre québécoise du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Isabelle Melançon, participera à cette plantation. Elle sera notamment accompagnée de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, du président du conseil d’administration du Jour de la Terre, Thomas Mulcair, et de la porte-parole du Jour de la Terre, la comédienne Édith Cochrane.

Actualités

Grève dans le transport scolaire dans le Grand Montréal: en attente d’une décision

MONTRÉAL — Une grève générale illimitée des chauffeurs d’autobus d’écoliers de 5 commissions scolaires de la grande région de Montréal pourrait être déclenchée lundi matin, si aucune entente n’intervient d’ici là. Les dernières offres patronales devaient être présentées ce week-end aux travailleurs concernés, membres du syndicat des Teamsters affilié à la FTQ. Ils devaient décider, ultimement, du maintien du mot d’ordre de grève lundi. Rien n’a filtré des discussions. La rémunération est au coeur du litige. Ce possible débrayage, qui affecterait plus de 6500 élèves, a déjà été reporté le 10 avril afin de donner une dernière chance à la négociation. Une grève n’annulerait toutefois pas la tenue des classes. Les transporteurs touchés seraient Autobus Rive-Sud division Sainte-Julie et Autobus Rive-Sud division Longueuil, qui desservent en partie les commissions scolaires Marie-Victorin et des Patriotes, sur la Rive-Sud de Montréal, en plus du transport adapté de la Commission scolaire de Montréal. Il en est de même chez Autobus Lucien Bissonnette, qui dessert en partie les commissions scolaires des Trois-Lacs, dans la région de Vaudreuil-Dorion, et Lester B. Pearson, dans l’ouest de l’île de Montréal.

Actualités

Déchets de plastique: annonce de la ministre Catherine McKenna dimanche

EASTERN PASSAGE, N.-É. — En ce Jour de la Terre, la ministre fédérale de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, fera une annonce liée aux déchets de plastique et aux déchets marins au Canada. La ministre a convoqué les médias dimanche, à Eastern Passage, en Nouvelle-Écosse, où elle participera à une corvée de nettoyage de rivage. Catherine McKenna souligne que le gouvernement est à la recherche de solutions pour améliorer la santé de nos océans, un thème prioritaire du prochain sommet du G7 dans Charlevoix. De son coté, Greenpeace Canada réclame un cadre national pour réguler la production, la vente et la récupération du plastique à usage unique par les grandes compagnies. La porte-parole de l’organisme, Loujain Kurdi, affirme notamment qu’il y a 10 000 tonnes de plastique dans les Grands Lacs, et que 85 pour cent de nos oiseaux marins au Canada ont ingéré du plastique. Mme Kurdi insiste sur l’urgence d’en faire davantage pour le gouvernement canadien afin qu’il ne soit pas parmi les derniers pays à agir sur ce problème-là.

Actualités

Négociation à Radio-Canada: le syndicat rejette l’entente de principe à 56 %

MONTRÉAL — Les membres du Syndicat des communications de Radio-Canada (FNC-CSN), qui étaient réunis en assemblée générale samedi soir, ont rejeté à 56 % l’entente de principe intervenue avec l’employeur le 12 avril dernier. Dans un communiqué diffusé dimanche, Pascale St-Onge, présidente de la FNC-CSN et Jacques Létourneau, président de la CSN, ont indiqué d’une seule voix que « les membres du SCRC peuvent être assurés que la FNC-CSN et la CSN déploieront à nouveau toute leur énergie, à leurs côtés, et ce, jusqu’à l’obtention de leur nouvelle convention collective unifiée ». Le Syndicat des communications de Radio-Canada (FNC-CSN) représente 3000 membres au Québec et à Moncton.

Actualités

Le fils de l’ancien premier ministre Mike Harris est nommé candidat par Ford

TORONTO — Le chef du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario, Doug Ford, a choisi près d’une douzaine de candidats, dont le fils d’un ancien premier ministre, en vue des prochaines élections provinciales du 7 juin. La formation a publié samedi un communiqué pour annoncer la sélection de 11 candidats dans des comtés où aucune assemblée d’investiture n’était encore prévue. Parmi les candidats sélectionnés: Mike Harris fils, dont le père a dirigé la province de 1995 à 2002. Mike Harris fils portera les couleurs conservatrices dans la circonscription de Kitchener-Conestaga détenue présentement par un quasi-homonyme. Michael Harris, qui n’est pas un parent de l’ancien premier ministre, a récemment annoncé qu’il ne tentera pas d’obtenir un autre mandat pour des raisons de santé. Il a plus tard été expulsé du caucus conservateur après avoir été accusé de harcèlement par une ancienne employée. Doug Downey sera le candidat progressiste-conservateur dans la circonscription de Barrie-Springwater-Oro-Medonte, celle où devait se présenter l’ancien chef déchu du parti, Patrick Brown à qui le comité des candidatures du parti a retiré son appui. M. Brown a dû remettre sa démission le 24 janvier lorsque le réseau CTV a fait état d’allégations d’inconduites sexuelles que l’ex-chef progressiste-conservateur aurait commises alors qu’il était député fédéral. M. Brown clame son innocence, et les allégations n’ont pas été vérifiées par La Presse canadienne ni examinées par un tribunal.

Actualités

Humboldt: la dernière victime a été conduite à son dernier repos

STRASBOURG, Sask. — Un autre membre de l’équipe de hockey junior, les Broncos de Humboldt, a été conduit samedi à son dernier repos. Les funérailles de l’entraineur-adjoint de la formation, Mark Cross, ont été célébrées samedi après-midi dans sa ville natale de Strasbourg, en Saskatchewan. M. Cross, âgé de 27 ans, est une des 16 victimes de l’accident routier qui a impliqué l’autocar des Broncos, il y a deux semaines, à Tisdale. Il s’agissait de la dernière cérémonie funèbre entourant la tragédie. Il avait été embauché par les Broncos au début de l’actuelle saison de hockey. Pour ses proches et amis, Mark Cross était un compétiteur sans peur dont la présence pouvait rassurer ses joueurs, ses coéquipiers et ses amis. «Mark était un travaillant fantastique. Il était très intelligent. Il était l’un des plus généreux jeunes hommes que j’ai rencontrés, a déclaré le président des Broncos, Kevin Garinger. On ne peut pas dire assez de bien de lui.» Lucas Frison, qui connaissait le défunt depuis l’âge de 3 ans, a rappelé que celui-ci comptait plusieurs amis. «On pouvait s’entendre facilement avec lui. Il avait une belle personnalité qui faisait bien rire les autres. Il avait une présence rassurante. Il savait faire preuve de leadership.»

Publicité
Actualités

Investiture du PQ dans Prévost: Paul St-Pierre Plamondon sera le candidat

MONTRÉAL — Paul St-Pierre Plamondon sera le candidat du Parti québécois (PQ) dans la circonscription de Prévost, dans les Laurentides, en vue des prochaines élections provinciales. M. Plamondon, qui est conseiller spécial du chef Jean-François Lisée, a remporté l’investiture avec 82 pour cent des voix contre son opposante, la militante Karine Gauvin, lors de l’assemblée d’investiture qui s’est déroulée samedi après-midi. Paul St-Pierre Plamondon, un avocat de profession, a été candidat dans la course à la direction du PQ en 2016. Prévost est une nouvelle circonscription de la carte électorale. Elle a été formée à partir des circonscriptions de Bertrand et de Rousseau, qui sont actuellement représentées par le Parti québécois. Les libéraux ont récemment annoncé la candidature de Naömie Goyette, copropriétaire d’un restaurant et d’un service de traiteur. La Coalition avenir Québec n’a pas encore annoncé le ou la candidate qui la représentera dans Prévost.

Actualités

Meurtre de Rosalie: la ministre Charlebois demande à la CDPDJ de faire enquête

La ministre déléguée à la Protection de la jeunesse, Lucie Charlebois, a demandé samedi à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) d’ouvrir une enquête sur le meurtre de la petite Rosalie Gagnon. La ministre Charlebois dit avoir été ébranlée par les informations qu’elle a apprises dans les médias. En conséquence, elle a sollicité les services de cet organisme indépendant pour avoir un «état de la situation». «Je veux savoir si les services ont été offerts correctement dans le réseau de la santé et des services sociaux, je veux savoir si les mesures ont été prises pour soutenir le milieu avant que ce tragique événement arrive», a-t-elle expliqué en entrevue téléphonique. «Est-ce que les droits de l’enfant ont été respectés, protégés? Est-ce qu’il y avait eu un signalement?» La ministre souhaite obtenir un rapport pour être informée des événements et elle s’attend à ce que la commission lui offre des recommandations afin d’éviter qu’un tel drame se reproduise. «Pour poser des gestes, il faut que j’aie une instance indépendante qui est capable de faire un rapport et de nous donner des recommandations très objectives», a-t-elle indiqué. La fillette de deux ans, poignardée à plusieurs reprises, a été trouvée sans vie dans une poubelle, mercredi, à proximité d’une résidence unifamiliale de l’arrondissement Charlesbourg. Enquête de la police Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) enquête toujours sur les événements. Samedi, le poste de commandement mobile établi dans le secteur de Beauport a plié bagage. Le corps de police a indiqué qu’il ne comptait pas déployer à nouveau un poste de commandement mobile dans le cadre de cette enquête. Plus tôt dans la journée, des policiers maîtres-chiens ont notamment été mis à contribution dans l’espoir de recueillir de nouveaux éléments de preuve. Le secteur avait également été ratissé jusqu’en soirée la veille, à la recherche d’un bac à ordures résidentiel disparu sur l’avenue De Gaulle. On ignore si l’arme du crime pourrait s’y trouver. Pour sa part, la mère de l’enfant, Audrey Gagnon, âgée de 23 ans, est toujours détenue. Elle a comparu jeudi sous des chefs d’entrave au travail d’un policier, de bris de probation et de méfait. Les enquêteurs du SPVQ avaient recommandé qu’elle soit accusée de meurtre, mais la décision en ce qui a trait au dépôt de nouvelles accusations revient au bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales. Audrey Gagnon, qui est connue des milieux policiers, avait été appréhendée mercredi soir, mais elle n’était pas seule lorsque les policiers l’ont retrouvée. Les citoyens détenant de l’information sur cette affaire sont invités à contacter le 418-641-AGIR.

Actualités

Justin Trudeau défend son bilan et ramène le spectre de Stephen Harper

Dans un discours préélectoral au congrès des libéraux fédéraux, le premier ministre Justin Trudeau a défendu le bilan de son gouvernement que ses adversaires essaient de discréditer et a ramené le spectre de l’ancien premier ministre conservateur, Stephen Harper. «Le chef actuel de l’opposition s’est présenté aux Canadiens il y a un an comme Stephen Harper avec un sourire — ses mots, pas les nôtres. Comme si le plus gros problème avec l’ancien gouvernement était les expressions faciales de M. Harper!», a lancé M. Trudeau devant des militants gonflés à bloc réunis à Halifax. «Non, mes amis. Le tempérament personnel de Stephen Harper n’a pas déçu le Canada, ce sont ses politiques.» Selon lui, les conservateurs n’ont «rien» appris de leur défaite en 2015, et l’idéologie de l’ancien premier ministre Stephen Harper est encore bien présente au sein du parti. «S’il y a une chose, juste une chose que nous avons apprise au sujet du Parti conservateur, sous la direction d’Andrew Scheer, c’est ceci: c’est peut-être le sourire d’Andrew Scheer, mais c’est toujours le parti de Stephen Harper», a-t-il déclaré. Selon le premier ministre, M. Scheer veut démanteler le plan des libéraux pour s’attaquer aux changements climatiques et assouplir le contrôle sur les armes à feu. Ces attaques répétées contre le Parti conservateur ne sont probablement pas étrangères à la publication de plusieurs sondages qui placent les libéraux en difficulté face aux conservateurs. Justin Trudeau a aussi vanté son bilan depuis son arrivée au pouvoir, en octobre 2015. Il s’est défendu de ne travailler que sur son image, en soulignant les réalisations de son gouvernement, qui ont un réel impact sur les Canadiens. «Encore, il y a des gens qui prétendent que nous sommes une image sans substance», a-t-il soutenu. «Essayez de dire ça aux millions de Canadiens de la classe moyenne qui paient moins d’impôts qu’avant. Essayez d’expliquer ça aux mieux nantis qui paient plus d’impôts qu’avant. Eux, en tout cas, ils me le rappellent tous les jours qu’on est pas juste une image.» M. Trudeau a aussi souligné sa réforme sur le contrôle des armes à feu, et l’approche féministe de son gouvernement. «Nous sommes féministes, a clamé le premier ministre. Nous le sommes, parce que c’est la bonne chose à faire et parce que c’est la chose intelligente à faire.» Le premier ministre a toutefois admis qu’il restait beaucoup de travail à faire, entre autres pour assurer une meilleure réconciliation avec les Autochtones et pour faire du Canada une société plus égalitaire.

Actualités

Un Canadien emprisonné en Éthiopie pendant une décennie de retour au pays

TORONTO — Un Canadien ayant été incarcéré en Éthiopie pendant plus de 11 ans est arrivé à Toronto, samedi, après avoir été libéré plus tôt cette semaine, a annoncé Amnistie internationale. Bashir Makhtal avait été condamné à la prison à vie pour terrorisme en 2009 à la suite d’un procès considéré par Amnistie internationale comme «injuste» et motivé par des raisons politiques. Selon l’organisme, M. Makhtal est l’un des milliers de prisonniers à avoir été relâchés par l’Éthiopie au cours des derniers mois à la suite d’un changement de l’environnement politique. Bashir Makhtal, qui est arrivé au Canada comme réfugié en 1991 et a obtenu sa citoyenneté trois ans plus tard, se trouvait en Somalie pour affaires en décembre 2006 lorsque les troupes éthiopiennes ont envahi le pays. Il a été arrêté alors qu’il tentait de traverser la frontière pour se rendre au Kenya. M. Makhtal a ensuite été déporté vers l’Éthiopie. D’après Amnistie internationale, l’homme a confié avoir été torturé et maltraité durant son séjour derrière les barreaux. Bashir Makhtal est revenu au Canada samedi à bord d’un vol en provenance d’Addis-Ababa, la capitale de l’Éthiopie. Il a été accueilli par des proches et des amis à l’aéroport.