11 mars: Journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la COVID-19

QUÉBEC — La journée du 11 mars annoncée par le premier ministre François Legault portera le nom de «Journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la COVID-19».

Ce sera également l’occasion de rendre hommage à tous les corps de métiers qui sont au front pour lutter contre la COVID-19, à commencer par le personnel soignant.

Une cérémonie «sobre et solennelle», qui respectera les règles sanitaires, aura lieu le jeudi 11 mars, entre 12 h et 13 h, a confirmé vendredi le bureau du premier ministre Legault. 

Plusieurs gestes symboliques seront posés ce jour-là, y compris la mise en berne du drapeau du Québec sur les édifices gouvernementaux, dont ceux des représentations du Québec à l’étranger.

Tous les Québécois seront également invités à observer une minute de silence sur le coup de 13 h.

Par ailleurs, une coordination se fera dans l’ensemble du Québec pour encourager les villes et les municipalités à procéder à une cérémonie.

«Toute la nation québécoise sera invitée à prendre un temps d’arrêt pour se souvenir», a indiqué l’attaché de presse du premier ministre Legault, Ewan Sauves. 

«La pandémie laissera assurément une cicatrice importante dans l’histoire moderne du Québec. 

«Bien que le Québec ne soit pas le seul endroit à vivre avec un triste bilan, il est de notre devoir et de notre responsabilité, comme nation, d’honorer la mémoire des milliers de victimes qui ont succombé au virus.»

M. Sauves a précisé que le Québec va s’assurer de souligner chaque année la mémoire des victimes de la pandémie.

Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait passer l’épidémie de coronavirus au stade de pandémie.

Le Québec a enregistré depuis un an plus de 280 000 cas de COVID-19, dont 10 278 décès.

Laisser un commentaire