11 militaires russes tués dans une attaque sur un site d’entraînement

MOSCOU — Deux hommes ont ouvert le feu, samedi, sur des militaires russes dans un site d’entraînement de Belgorod, près de la frontière avec l’Ukraine. Le bilan rapporté par le ministère de la Défense russe fait état de 11 morts et de 15 blessés.

Les deux assaillants, décrits comme provenant d’un État non identifié de l’ex-Union soviétique, ont été tués par des tirs de riposte.

Toujours, selon un communiqué de la Défense russe, la fusillade est survenue alors que des soldats s’entraînaient à atteindre des cibles sur la base d’entraînement du sud-ouest de la Russie.

Pour la Russie, cet incident est considéré comme «un attentat terroriste».

Cette fusillade survient en plein cœur d’une opération majeure de conscription ordonnée par le président Vladimir Poutine afin de soutenir sa campagne d’invasion de l’Ukraine. Cette décision a soulevé la colère d’une partie de la population, alors que des manifestations ont eu lieu à plusieurs endroits et que des centaines de milliers de Russes ont fui le pays.

Vendredi, Vladimir Poutine a déclaré que déjà plus de 220 000 réservistes avaient été mobilisés sur un objectif de 300 000 soldats.

Bien que le président eut soutenu que seules les personnes ayant récemment complété leur service militaire seraient conscrites, des groupes militants ont révélé que des agents de conscription avaient enrôlé des gens sans aucune expérience et même des gens déclarés inaptes à servir pour des raisons médicales.

Certains réservistes récemment mobilisés ont publié des vidéos montrant qu’ils étaient forcés de dormir sur le plancher ou même dehors et qu’on leur avait confié des armes rouillées avant de les déployer au front.

Les autorités russes ont reconnu que la mobilisation était parfois mal organisée et ont promis d’apporter des améliorations.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.