Actualités

Remise de sa controverse, Blanc dit s’être «coupée avec son couteau suisse»

QUÉBEC — «Je me suis coupée avec mon couteau suisse, ça arrive», a déclaré samedi la candidate péquiste dans Mercier, Michelle Blanc, pour expliquer sa dernière controverse sur les réseaux sociaux.

Cette semaine, elle a insulté un blogueur et a dû lui présenter des excuses après une mise en demeure.

Au cours d’une mêlée de presse samedi lors de la Fête arc-en-ciel à Québec où elle faisait campagne pour le PQ, Mme Blanc a refusé de commenter le dossier davantage, en affirmant que celui-ci était «judiciarisé».

Le blogueur en question, Xavier Camus, avait pourtant fait savoir qu’il avait renoncé à la poursuivre après la présentation des excuses.

Michelle Blanc, qui se spécialise dans le numérique, a expliqué que le numérique est un outil qui peut autant servir le mal que le bien.

Après son aveu, elle a ajouté que sa moyenne de commentaires irréprochables sur Twitter, qui n’ont pas nécessité de rétractation ou d’excuses, est excellente.

«Sur 80 000 tweets, mon ratio est très très très bon», a-t-elle insisté. 

À deux pas de là, le chef libéral Philippe Couillard faisait campagne dans le local de son candidat de la circonscription de Taschereau, Florent Tanlet, mais Mme Blanc et ses adversaires ne se sont pas croisés finalement.