Actualités

11-Septembre: l’ambassadrice des États-Unis remercie les Terre-Neuviens

APPLETON, T.-N.-L. — L’ambassadrice des États-Unis au Canada s’est jointe à la petite communauté terre-neuvienne d’Appleton, mardi, au moment où celle-ci commémorait les attentats du 11 septembre 2001 par une cérémonie rendant hommage aux personnes tuées et aux citoyens qui ont ouvert leurs portes à des milliers de passagers coincés par la fermeture de l’espace aérien américain après les attaques.

Kelly Craft a déclaré que les événements survenus à Terre-Neuve à la suite des attentats terroristes illustraient la véritable histoire d’amitié entre le Canada et les États-Unis.

Mme Craft a appelé à mettre de côté les négociations de l’ALÉNA et la guerre de mots entre le président Donald Trump et le premier ministre Justin Trudeau.

Elle a souligné que le «commerce est important», bien sûr, mais que «Gander est l’endroit qui, dans un instantané, illustre la relation entre le Canada et les États-Unis».

Derm Flynn, qui était alors maire d’Appleton, a dit ressentir une certaine mélancolie mardi lorsqu’il a évoqué les jours intenses d’il y a 17 ans, lorsque 38 avions gros porteurs transportant environ 7000 passagers sont arrivés à l’aéroport international de Gander.

Cette ville de Terre-Neuve a été submergée de visiteurs inattendus lorsque l’espace aérien américain a été fermé à la suite des attentats à New York, en Pennsylvanie et à Washington le 11 septembre 2001, obligeant les avions arrivant de l’Europe à atterrir à Gander, un emplacement stratégique pour les vols transatlantiques.

«Lorsque tout le monde a commencé à appeler des volontaires, tout le monde était là pour aider, a rappelé M. Flynn lors d’une entrevue, quelques instants avant le début de la cérémonie annuelle. Et à la suite du 11-Septembre, nous avons rencontré des gens formidables et nous sommes devenus amis avec plusieurs d’entre eux.»

«Le lieu qui incarne l’amitié et l’humanité»

M. Flynn a participé à la planification du service commémoratif qui avait lieu mardi sur les rives de la rivière Gander et auquel participait, en plus de Mme Craft, le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball.

Mme Craft a déclaré qu’elle ne pouvait pas refuser l’invitation de participer à la cérémonie à Appleton et Gander, qui se trouvent à environ 20 kilomètres l’une de l’autre.

«Aujourd’hui, et particulièrement aujourd’hui, il n’y a nulle part d’autre où je préférerais être, a-t-elle dit. L’histoire se souviendra de Gander comme du lieu qui incarne le sens de l’amitié et de l’humanité.»

La famille de M. Flynn était l’une de celles qui ont accueilli dans leur demeure des passagers bloqués, offrant nourriture, logement et confort à des personnes qui, à l’époque, s’étaient soudainement retrouvées prisonnières d’un lieu inconnu pour une période indéterminée.

Une fois Gander remplie au maximum de sa capacité, d’autres communautés des environs comme Lewisporte, Norris Arm et Gambo sont également intervenues pour accueillir des passagers. M. Flynn a lui-même accueilli six personnes à Appleton, et encore aujourd’hui, il reste en contact avec certaines d’entre elles.

«Je pense que c’était un grand réconfort pour elles de savoir qu’elles étaient au sol dans un endroit où on prendrait soin d’elles, et pour nous, c’était de savoir qu’on pouvait faire quelque chose pour quelqu’un dans le besoin», a-t-il expliqué.

«Cette journée-là, l’hospitalité a pris la forme de soupes et de sandwiches, d’un canapé sur lequel dormir, d’un lit pour dormir chez quelqu’un et d’un câlin chaleureux (…) pour les réconforter dans un moment d’incertitude.»

Une grande partie de cet événement historique à Terre-Neuve a été immortalisé dans la désormais célèbre production de Broadway «Come From Away». Le personnage de M. Flynn fait partie de la comédie musicale et figure également dans un nouveau documentaire diffusé mardi soir sur HBO, intitulé «You Are Here: A Come From Away Story».