Actualités

Deux autres hommes condamnés pour le meurtre de Jeanenne Fontaine

WINNIPEG — Un jury a trouvé deux hommes coupables d’homicide involontaire dans l’affaire du meurtre très médiatisé d’une femme de Winnipeg retrouvée dans une maison incendiée.

Christopher Brass et Jason Meilleur ont été inculpés à la suite de l’assassinat de Jeanenne Fontaine en mars 2017.

La victime était la cousine de Tina Fontaine, une adolescente dont le corps a été retrouvé trois ans plus tôt dans la rivière Rouge et dont la mort avait contribué au déclenchement de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones assassinées et disparues.

Un autre homme, Malcolm Mitchell, a plaidé coupable le mois dernier à une accusation de meurtre au deuxième degré pour avoir tiré sur Jeanenne Fontaine. Il a été condamné à la prison à vie.

La couronne soutenait que Christopher Brass et Jason Meilleur devaient aussi être déclarés coupables d’homicide involontaire parce qu’ils se sont rendus au domicile de la victime en compagnie de Malcolm Mitchell et qu’ils prévoyaient cambrioler la femme et son conjoint au moment de la fusillade.

La Couronne a expliqué que les trois hommes voulaient récupérer une dette de drogue d’environ 90 dollars en méthamphétamine. Selon les procureurs, les accusés Brass et Meilleur auraient dû savoir que la situation allait dégénérer puisque Malcolm Mitchell était armé d’un pistolet et d’un couteau.

Les avocats de la défense n’ont pas présenté d’éléments de preuve au procès, mais ont déclaré à la fin des débats que le ministère public n’avait pas réussi à prouver qu’un vol avait été commis. Un téléphone portable et d’autres objets de valeur ont été laissés sur place.

Ils ont également rappelé les déclarations de témoins affirmant que M. Mitchell était seul avec Mme Fontaine dans une chambre à coucher lorsqu’il l’a abattue avec son arme à feu. Les deux autres accusés se trouvaient ailleurs dans la maison au moment de la fusillade.

Cet assassinat est le plus récent épisode d’une série de drames qui a frappé la famille Fontaine.

Selon un proche de Jeanenne, la jeune femme qui avait 29 ans a commencé à consommer de la méthamphétamine à la suite de la découverte du corps de sa cousine Tina, en 2014.

L’adolescente de 15 ans avait été retrouvée enveloppée dans une housse de couette lestée de pierres. L’homme accusé d’avoir causé sa mort, Raymond Cormier, a été acquitté l’an dernier.

Tina Fontaine avait elle aussi été entraînée dans une spirale négative à la suite d’une autre tragédie. Son père, Eugene Fontaine, a été battu à mort en 2011. Deux hommes ont plaidé coupables d’homicide involontaire.