27 perquisitions policières menées mardi dans quelques régions du Québec

SHERBROOKE, Qc — Une série de perquisitions d’envergure a eu lieu mardi dans plusieurs régions du Québec afin de neutraliser les activités criminelles d’individus que la police croit liés à du trafic de stupéfiants et à du blanchiment d’argent.   

Ce déploiement a mobilisé plus d’une centaine de policiers de la Sûreté du Québec (SQ) et de différents services de police municipaux.   

Selon un bilan diffusé en début de soirée par l’Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO) et  l’Escouade régionale mixte Estrie (ERM), depuis le début de l’enquête, les policiers ont saisi plus 40 000 comprimés divers, huit armes à feu et une arme à impulsion électrique, 700 000$ en argent canadien et américain et des bijoux d’une valeur de plus de 600 000$ CAD. De la cocaïne, du crack, du hachich et du cannabis ont également été saisis.

Les policiers de l’ENRCO et de l’ERM ont procédé à 27 perquisitions, dont 12 à Longueuil et Saint-Dominique, en Montérégie, Granby, Saint-Jérôme dans les Laurentides et Terrebonne, dans Lanaudière. Ces opérations visent principalement des résidences et véhicules d’individus liés aux activités criminelles soupçonnées.  

Pour leur part, les policiers de l’ERM Estrie ont effectué 15 perquisitions à Sherbrooke et à Lac-Mégantic dans des bâtiments commerciaux, des résidences et véhicules d’individus qui seraient impliqués dans le trafic de stupéfiants.   

La SQ explique que ces opérations sont réalisées dans le cadre d’un projet d’enquête qui a déjà fait l’objet de perquisitions le mois dernier dans la région métropolitaine de Montréal.   

Les enquêtes liées à ces perquisitions se poursuivent et on ignore si des arrestations sont prévues.

Laisser un commentaire