3M fabriquera des N95 dans son usine en Ontario, avec l’aide des gouvernements

TORONTO — Les gouvernements fédéral et ontarien ont conclu un accord avec l’entreprise américaine 3M pour la production de masques N95 dans son usine de Brockville.

Les deux gouvernements fourniront chacun 23,3 millions $ pour aider 3M à augmenter la capacité de l’usine de Brockville, ce qui lui permettra de produire jusqu’à 100 millions de masques N95 par année, a indiqué Robert Gibson, porte-parole du ministre ontarien du Développement économique.

Les masques fabriqués dans l’usine agrandie seront utilisés pour répondre «à la demande du secteur privé, de la province et de tout le continent nord-américain tout au long de la pandémie et au-delà», a déclaré M. Gibson dans un communiqué.

Les premiers ministres Justin Trudeau et Doug Ford doivent officialiser cet accord vendredi lors d’une conférence de presse commune à Brockville.

M. Ford a répété à plusieurs reprises que l’Ontario devait augmenter sa production intérieure d’équipement de protection individuelle, à la lumière de la pandémie. Il a également critiqué publiquement les tentatives du président américain Donald Trump de limiter l’exportation de masques N95 produits dans les usines aux États-Unis — notamment de 3M, justement. «Nous ne serons plus jamais placés dans cette position», promettait M. Ford en avril. «Je ne veux plus jamais devoir compter sur d’autres pays.»

Deuxième contrat, après Medicom

Il s’agit du deuxième contrat pour la production au Canada de masques N95: Medicom, de Montréal, avait signé en avril un contrat de 10 ans pour fournir au gouvernement fédéral des masques N95 et chirurgicaux. Les contrats combinés de Medicom, d’une valeur de plus de 113 millions $, comprennent la fourniture chaque année de 24 millions de masques chirurgicaux et 20 millions de masques N95.

En un peu plus de deux mois, Medicom a transformé en usine de masques un entrepôt de Saint-Laurent. L’usine a déjà commencé à produire des masques chirurgicaux pour Ottawa, alors que la production de N95 débutera ce mois-ci, avec les premières livraisons prévues à l’automne. Les règlements de Santé Canada exigent l’approbation des masques et chaque envoi doit être inspecté par l’Agence de la santé publique du Canada aux fins de contrôle de la qualité.

Le Canada a conclu des contrats pour obtenir 154,5 millions de masques N95 et KN95 — jusqu’ici tous importés. En date du 3 août, plus de 54 millions de masques N95 et KN95 avaient été livrés au Canada. Les KN95 sont l’équivalent chinois des N95; ils sont certifiés par l’agence américaine de santé et de sécurité du travail.

Laisser un commentaire
Les plus populaires