42 propriétés catholiques vendues à Terre-Neuve pour indemniser les survivants d’abus

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — La Cour suprême de Terre-Neuve-et-Labrador a approuvé la vente de 42 propriétés appartenant à l’Église catholique romaine locale pour indemniser les survivants d’abus sexuels de l’ancien orphelinat Mount Cashel.

Parmi les propriétés qui changent de mains, il y a la vaste basilique Saint-Jean-Baptiste, vieille de 167 ans, qui surplombe la capitale de la province.

Elle a été vendue à la Basilica Heritage Foundation, une organisation à but non lucratif qui s’est engagée à maintenir le bâtiment en tant que lieu de culte.

L’archevêque Peter Hundt indique que seules quelques-unes des églises vendues jusqu’à présent ont été acquises par des acheteurs avec l’intention de maintenir les bâtiments en tant qu’églises catholiques.

Un message de l’archevêque Hundt lu lors des messes au cours du week-end a déclaré que 70 autres propriétés appartenant à l’église à travers l’île de Terre-Neuve seront également mises en vente.

L’archidiocèse a été déclaré responsable des abus commis à l’orphelinat de Saint-Jean entre les années 1940 et 1960 à la suite d’une décision de la Cour suprême du Canada l’année dernière. Les règlements devraient dépasser les 50 millions $.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.