650 kg de drogue saisis sur un bateau à la frontière canado-américaine

SEATTLE — Les autorités américaines ont déclaré avoir arrêté un petit bateau transportant une importante cargaison de méthamphétamine après l’avoir vu naviguer dans les eaux près de la frontière canadienne avec l’État de Washington.

Les douanes et la protection des frontières des États-Unis ont indiqué que des agents avaient arrêté mercredi un bateau à moteur Bayliner de 5,5 mètres dans les îles San Juan alors qu’il se dirigeait vers le Canada.

Ils ont rapporté avoir trouvé 650 kg de méthamphétamine à bord, emballée dans 28 sacs à main sécurisés avec des cadenas à bagages.

L’occupant du bateau, identifié comme étant Ted Karl Faupel, un résident de l’Alberta, a été arrêté pour distribution de drogue. Il a fait une première comparution devant le tribunal de district fédéral de Seattle jeudi; son avocate, la défenseure publique fédérale Vanessa Pai-Thompson, a refusé de commenter.

Selon une plainte pénale fédérale déposée devant le tribunal, M. Faupel a déclaré aux enquêteurs qu’il faisait de la randonnée près d’une marina à Sidney, sur l’île de Vancouver, lorsque quelqu’un l’a approché et lui a offert 1000 $ pour déplacer un bateau aller-retour de Sidney à Anacortes, dans l’État de Washington.

Selon la plainte, il a affirmé être parti de l’île de Vancouver mardi. Il a dit que quatre hommes l’ont rencontré à un port de plaisance de l’État de Washington et ils ont pris le bateau sur une remorque. Ils ont ensuite déposé l’homme dans une auberge. Le lendemain, ils l’ont ramené au quai et il est parti dans le bateau nouvellement chargé pour retourner au Canada.

Il a dit qu’il ne savait pas ce qu’il y avait dans les sacs à main, selon la plainte.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.