75$ par semaine: Couillard se défend d’avoir manqué de sensibilité

MONTRÉAL — C’est en courant les spéciaux sans relâche dans les circulaires qu’il est possible de nourrir une famille avec 75 $ par semaine, estime le chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Philippe Couillard.

Au cours d’une entrevue sur les ondes de la station radiophonique montréalaise 98,5 FM, le premier ministre sortant est revenu sur ses déclarations de la veille en se défendant d’avoir manqué de sensibilité.

Interrogé, il a répété à plus d’une reprise connaître des gens qui se trouvent actuellement dans cette situation. «C’est sans arrêt, c’est presque une job à temps plein», a-t-il dit.

Jeudi, dans le cadre d’une autre entrevue radiophonique, le chef libéral avait soutenu qu’il était possible de nourrir une famille d’un adulte et deux enfants hebdomadairement avec 75 $, avant d’ajouter que les menus ne seraient pas très variés.

Ces commentaires ont suscité de nombreuses réactions dans la sphère publique, incitant également les leaders des autres partis politiques à dire que M. Couillard était «déconnecté» de la réalité.

Le chef libéral a répliqué vendredi qu’il «aimerait bien dire» que cette situation n’existe pas, ajoutant qu’il s’agissait néanmoins de la réalité de certaines familles au Québec.

«Je connais du monde, du vrai monde, à qui je parle, qui, malheureusement, avec les circonstances de leur vie, vivent avec ce budget», a-t-il dit.

Selon le leader libéral, ce genre de situation démontre la nécessité de mettre sur pied un plan de lutte contre la pauvreté, comme le propose sa formation politique.

D’après le dernier Rapport canadien sur les prix alimentaires à la consommation, il en coûtera cette année près de 11 948 $ pour une famille de quatre personnes afin d’acquitter la facture d’épicerie, soit au moins 222,95 $ par semaine.

Les plus populaires