Acadie: le gouvernement du Canada souligne le Grand dérangement de 1755

OTTAWA — Le gouvernement du Canada a publié jeudi un communiqué invitant la population canadienne à souligner la Journée de commémoration du Grand Dérangement, un triste chapitre dans l’histoire du peuple acadien.

Le ministre du Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez, rappelle dans le communiqué que le 28 juillet 1755, les autorités britanniques ont décrété l’ordre de déporter les colons français vivant sur des terres de la Nouvelle-France qui sont aujourd’hui la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard. 

Environ 10 000 Acadiens ont été expulsés, séparés de leur famille et envoyés vers des colonies anglo-américaines, en France ou dans les Caraïbes. Des milliers d’entre eux n’ont pu arriver à bon port, emportés par la famine, les maladies et les conditions horribles du voyage.

Le ministre Rodriguez souligne que malgré les périples et les embûches, le peuple acadien s’est montré fort, courageux et persévérant. Plusieurs familles sont revenues s’établir en Acadie et leur descendance brille. 

Il invite donc les Canadiens à honorer la mémoire des victimes du Grand Dérangement et à souligner leur résilience et leur persévérance, qui ont permis la survie de la culture et du patrimoine acadiens.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.