Accident à Sherbrooke: une camionnette détruit une partie d’un immeuble

MONTRÉAL — Une camionnette munie d’une remorque et dont le conducteur aurait consommé de la cocaïne a violemment percuté le mur d’un immeuble à logement et a détruit une partie de celui-ci, jeudi matin à Sherbrooke.

Selon le Service de police de la Ville de Sherbrooke, le véhicule descendait la rue de la Princesse, «une rue très abrupte», vers 8 h 45, avant de vouloir tourner sur la rue Short, une intersection en T.

Les policiers ont initialement indiqué que la camionnette aurait eu un problème mécanique et le conducteur aurait été incapable de freiner, ce qui aurait provoqué le spectaculaire accident. Selon Isabelle Gendron du Service de police de Sherbrooke, «le volant du véhicule aurait aussi barré».

Ils ont plus tard ajouté qu’ils croient que l’automobiliste conduisait avec les capacités affaiblies par la drogue. Un test aurait révélé la présence de cocaïne dans son organisme. L’homme aurait également échoué à des tests de coordination de mouvements. Un échantillon d’urine a été envoyé pour une analyse plus poussée.

L’homme est bien connu des policiers. Il devrait comparaître vendredi matin pour ne pas avoir respecté des conditions de probation.

Les policiers n’excluaient toujours pas en début de soirée que la camionnette ait eu un bris mécanique.

Heureusement, personne n’a été blessé dans l’accident même si le véhicule a détruit une partie du rez-de-chaussée de l’immeuble de trois étages.

Un locataire dormait au rez-de-chaussée au moment de l’accident, mais dans une pièce qui se trouve à l’opposé de l’endroit où l’impact s’est produit.

Les locataires ont été évacués de l’immeuble et un inspecteur en bâtiment a été appelé d’urgence afin de vérifier l’état de la structure.

Une enquête est en cours. Le véhicule a été remorqué pour qu’il soit inspecté. Les policiers vérifieront notamment si la charge tirée par le véhicule respectait les normes.