Accident de rafting en Haute-Mauricie: une femme succombe à ses blessures

MONTRÉAL — La femme qui se trouvait entre la vie et la mort, jeudi soir, à la suite d’un accident de rafting sur la rivière Matawin en Haute-Mauricie a succombé à ses blessures.

Le décès de Marie-Linda Arnoux, 29 ans, a été constaté à l’hôpital, rapporte la Sûreté du Québec.

La porte-parole du corps policier Marie-Michèle Moore précise que la jeune femme de Victoriaville prenait place avec cinq autres personnes dans l’embarcation qui a chaviré, jeudi après-midi.

Les occupants, tous âgés d’une trentaine d’années, se sont retrouvés à l’eau lorsque l’expédition a mal tourné. Certains manquaient à l’appel, mais ont finalement été retrouvés après l’arrivée des policiers sur les lieux, vers 13 h 45.

Mme Arnoux était inconsciente et a été transportée d’urgence au centre hospitalier. Un autre occupant a subi une blessure mineure à l’épaule.

Un enquêteur et des représentants du service d’identité judiciaire se sont rendus sur place après l’accident, dont les circonstances exactes restent à être déterminées.

Les plus populaires