Accident des Broncos de Humboldt: le propriétaire du camion reconnaît ses torts

CALGARY — Le propriétaire du camion qui a été heurté par l’autocar des Broncos de Humboldt, en Saskatchewan, a admis ne pas avoir respecté les règles provinciales et fédérales en matière de sécurité.

Par le biais de son avocat, Sukhmander Singh, de l’entreprise Adesh Deol Trucking, a plaidé coupable à cinq accusations mercredi matin, devant un tribunal de Calgary.

L’homme de 37 ans a écopé d’une amende de 5000 $. Son entreprise de camionnage a cessé ses activités.

Il a notamment été accusé de ne pas avoir tenu un journal de bord quotidien des conducteurs, de ne pas avoir veillé à ce que ses conducteurs se conforment aux règles de sécurité et d’avoir eu plus d’un journal de bord quotidien. Il a également plaidé coupable de ne pas avoir mis en place ou de ne pas avoir suivi un programme de sécurité écrit.

Des documents judiciaires démontrent que les infractions ont été commises entre le 1er janvier et le 31 mars 2018, avant l’accident mortel du 6 avril.

«Cela devrait servir d’avertissement aux propriétaires d’autres entreprises de camionnage. C’est sérieux, et ces résultats tragiques nous démontrent pourquoi, a dit le juge Sean Dunnigan. C’est la fin d’une histoire très, très triste.»

Seize personnes ont été tuées et 13 autres blessées sur une route rurale de la Saskatchewan lors d’une collision entre le camion semi-remorque de M. Singh et l’autocar qui transportait l’équipe de hockey.

Le conducteur, Jaskirat Singh Sidhu, a été condamné vendredi à huit ans de prison, après avoir plaidé coupable à 29 chefs d’accusation de conduite dangereuse.

Le tribunal a entendu que M. Sidhu était un conducteur peu expérimenté qui travaillait comme camionneur depuis seulement trois semaines.

Il avait travaillé avec un autre chauffeur pendant deux semaines et n’était seul que depuis quelques jours lorsqu’il a raté un arrêt et s’est retrouvé sur la trajectoire de l’autocar.

Son avocat a raconté au tribunal qu’il avait été distrait par des toiles qui battaient au vent sur sa cargaison de tourbe.

Le ministère des Transports de l’Alberta avait suspendu le permis d’Adesh Deol Trucking peu après l’accident. La tragédie a incité les trois provinces des Prairies à imposer une formation obligatoire pour tous les camionneurs commerciaux. Cette mesure est entrée en vigueur ce mois-ci en Alberta et en Saskatchewan; elle prendra effet au Manitoba le 1er septembre.

Les ministres des Transports des différentes provinces du pays ont convenu de mettre sur pied une formation nationale de base pour les nouveaux conducteurs de semi-remorques. Le ministre fédéral, Marc Garneau, a indiqué qu’elle serait en vigueur d’ici janvier prochain.

Les plus populaires