Accord commercial Canada-Royaume-Uni: le ministre Champagne optimiste

MONTRÉAL – Les discussions entre le Canada et le Royaume-Uni quant à un accord commercial n’en sont encore qu’au «processus», mais le ministre canadien du Commerce international, François-Philippe Champagne, se montre optimiste pour la suite des choses.

Le ministre canadien estime que l’Accord économique commercial global (AECG), duquel le Royaume-Uni est encore présentement partenaire, constituera «une bonne base» pour aller plus loin lorsqu’il aura été ratifié par tous les partenaires européens.

Le ministre Champagne verrait d’un bon oeil une sorte de «AECG Plus», lorsque le processus déjà entamé aura suivi son cours en Europe. Le Royaume-Uni devrait enclencher au cours des prochaines semaines les démarches en vue du Brexit, soit son retrait de l’Union européenne.

M. Champagne a fait ces commentaires vendredi, au cours d’une rencontre avec la presse à Montréal, après qu’il eut assisté à l’allocution de son homologue du Royaume-Uni, Liam Fox, devant 300 convives du Conseil des relations internationales de Montréal.

Pour ce qui est des discussions entre le Canada et le Royaume-Uni, elles n’en sont encore qu’au processus, a-t-il souligné, et non dans le contenu ou les échéanciers.