Accord gazier avec le Qatar: le Pakistan espère économiser 3 milliards $

ISLAMABAD — Le nouvel accord historique du Pakistan avec le Qatar pour du gaz naturel liquéfié à des tarifs inférieurs permettra à Islamabad d’économiser environ 3 milliards $ au cours des 10 prochaines années, a déclaré lundi un conseiller du premier ministre pakistanais.

L’accord, signé vendredi dernier, permettra à l’État d’économiser 317 millions $ par an en raison de la baisse du prix du gaz par rapport à l’accord de 2015 entre les deux pays, selon Nadeem Babar, conseiller du premier ministre Imran Khan sur le pétrole.

Cela «se traduira par une baisse du coût global du gaz naturel liquéfié» importé du Qatar, a déclaré M. Babar.

En vertu de cet accord, qui entrera en vigueur en janvier 2022, le Pakistan importera du gaz naturel liquéfié — ou GNL — du Qatar à un prix réduit d’environ 31 %, par rapport à l’accord précédent signé en 2015 pour 15 ans. À l’époque, l’acceptation d’Islamabad de payer un prix plus élevé avait attiré les critiques des experts.

De nombreux Pakistanais se sont rassemblés, en colère contre les longues coupures d’électricité en été et les pénuries de gaz naturel en hiver, pour exiger un approvisionnement ininterrompu en électricité et en gaz. Le gouvernement d’Imran Khan avait déclaré qu’il faisait de son mieux pour surmonter un déficit énergétique grâce à différentes mesures.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire