Aérospatiale: Québec donne un coup de pouce à trois projets pour l’aérospatiale

MONTRÉAL — Environ 175 emplois seront créés dans le cadre de trois projets reliés à l’industrie aérospatiale, auxquels Québec accorde un coup de pouce, soit sous forme d’aide financière, soit par des incitatifs fiscaux.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, en a fait l’annonce, lundi à Montréal, dans le cadre de la Semaine internationale de l’aérospatiale.

Les emplois ainsi créés seront «des jobs payantes», qualifiées, dans la recherche et le génie, notamment, a souligné le ministre Fitzgibbon.

Plus précisément, 100 emplois d’ici les trois prochaines années seront créés par la néerlandaise TMC Global, qui veut implanter un siège social à Montréal, notamment. Cette entreprise est spécialisée en génie, en technologie et en science. Elle bénéficiera d’incitatifs fiscaux de Québec.

De même, AP & C revêtements et poudres avancées a reçu 9,5 millions $ pour agrandir ses installations de Saint-Eustache, ce qui contribuera à la création de 75 emplois. Cette entreprise, reliée à GE Additive, est spécialisée dans les poudres pour impression 3D. Ses produits sont présentement utilisés par les industries aérospatiale et biomédicale.

Finalement, l’Institut de recherche technologique Saint-Exupéry, de Toulouse, en France, bénéficiera d’incitatifs fiscaux pour implanter une antenne à Montréal. Cet institut travaille dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à l’aérospatiale.

«On est ouvert à toute forme d’aide à toutes les entreprises qui vont venir faire du Québec un écosystème attirant et attractif de l’aérospatiale. Et on fait beaucoup de travail dans les PME et on va continuer à en faire», a souligné le ministre de l’Économie et de l’Innovation.

Quelque 2300 représentants de l’industrie aérospatiale, provenant notamment des petites et moyennes entreprises québécoises, participent cette semaine à la Semaine internationale de l’aérospatiale. Les participants y discuteront notamment de véhicules aériens autonomes et de l’aviation dans le domaine de la défense.

Les plus populaires