Affaire Epstein : un agent de mannequins mis en examen pour viol sur des mineurs

PARIS — Un agent de mannequins associé à l’homme d’affaires déchu Jeffrey Epstein a été mis en examen sous des chefs d’agression sexuelle et de viols sur des mineurs de plus de 15 ans en France.

Jean-Luc Brunel a été arrêté mercredi à l’aéroport Charles de Gaulle de Paris, alors qu’il s’apprêtait à prendre au vol en direction du Sénégal.

Dans un communiqué, le procureur de la république a expliqué que M. Brunel a été mis en examen à la fin de sa période de détention provisoire, samedi. 

Le procureur a ajouté qu’aucun chef de traite des êtres humains n’a été retenu pour l’instant, puisqu’il n’y avait pas assez de preuves pour justifier une mise en examen. Le juge n’a toutefois pas acquitté M. Brunel, ce qui signifie qu’il pourrait toujours être accusé si de nouvelles preuves faisaient surface.

M. Brunel a été replacé en détention.

Jean-Luc Brunel a été arrêté dans le cadre d’une vaste enquête qui est en cours en France sur l’exploitation sexuelle présumée de femmes et de filles par M. Epstein et son entourage.

Plusieurs femmes ont révélé à la police avoir été victimes de ce réseau depuis le début de l’enquête en août 2019, mois lors duquel M. Epstein s’est suicidé en prison.

Une ancienne mannequin a raconté à la police qu’elle avait été droguée puis violée par M. Brunel alors qu’elle était toujours adolescente. Elle a confié avoir pleuré de joie lorsqu’elle a appris que son agresseur présumé avait été arrêté.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire