Affaire Marilyn Bergeron: conférence de presse vendredi matin en Ontario

QUÉBEC — L’avocat Marc Bellemare croit que Marilyn Bergeron, qui a disparu du domicile de ses parents à Québec il y a plus de 14 ans, pourrait se trouver en Ontario.

M. Bellemare, qui a été ministre de la Justice et Procureur général du Québec en 2003 et en 2004, tiendra à ce sujet une conférence de presse vendredi matin à Hawkesbury, dans l’est de l’Ontario. Il sera alors accompagné des parents de la disparue, Michel Bergeron et Andrée Béchard, et, précise-t-il, d’un témoin crucial permettant de valider son hypothèse. 

L’avis de convocation transmis mercredi matin par Marc Bellemare ne fait pas état de la présence d’enquêteurs de police à la conférence de presse.

Le 17 février 2008, Marilyn Bergeron, qui était alors âgée de 24 ans, est sortie de chez ses parents pour prendre une marche, leur a-t-elle dit. 

L’enquête policière a jusqu’ici déterminé qu’elle s’était rendue dans un guichet automatique de Québec et qu’elle a ensuite effectué une transaction dans un restaurant de Saint-Romuald, sur la Rive-Sud. 

On est sans nouvelles d’elle depuis.

Au jour de sa disparition, Marilyn Bergeron avait les cheveux bruns et un tatouage de cheval sur le thorax, du côté droit.

Les informations transmises par ses parents ont indiqué qu’un certain nombre de jours avant sa disparition, Marilyn Bergeron avait quitté Montréal où elle habitait pour retourner vivre chez ses parents à Québec.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.