Affaires mondiales s’inquiète de la condamnation d’un imam de Calgary en Turquie

CALGARY — Affaires mondiales Canada s’inquiète du sort d’un imam de Calgary, qui selon un média turc, aurait été condamné à la prison en Turquie.

Selon le site de nouvelles Haberturk, le Canadien Davud Hanci s’est vu infliger une peine de prison de 15 ans.

M. Hanci, qui a la double citoyenneté, a été emprisonné il y a deux ans, car les autorités le soupçonnaient d’être lié à un coup d’État raté.

Sa famille le décrit comme un homme pacifique qui n’a rien à voir avec les violences survenues en 2016.

Selon ses proches, M. Hanci s’était rendu dans la ville de Trabzon, sur les côtes de la mer Noire, pour voir son père qui était malade à l’époque.

Le porte-parole d’Affaires mondiales Canada John Babcock a affirmé que les autorités étaient en contact avec lui. Selon un courriel du ministère, un agent consulaire était présent comme observateur à sa plus récente audience.

Les autorités consulaires sont aussi en contact avec les autorités locales et elles aident la famille de l’individu, a ajouté M. Babcock.

Le porte-parole, évoquant des raisons de confidentialité, n’a pas offert d’autres détails.

Dans la foulée du coup d’État raté du 15 juillet 2016, le gouvernement du président Recep Tayyip Erdogan a instauré l’état d’urgence, qui a été levé plus tôt ce mois-ci.

Pendant cette période, la Turquie a arrêté plus de 75 000 personnes soupçonnées d’avoir des liens avec Fethullah Gülen, un imam exilé aux États-Unis que le gouvernement Erdogan accuse d’être à l’origine du coup d’État.

Les plus populaires