Agent de sécurité happé devant un Walmart: l’homme de 25 ans accusé formellement

SHERBROOKE, Qc — Un homme de 25 ans a comparu, lundi, relativement au geste violent posé contre un agent de sécurité qui faisait respecter les consignes de santé publique devant un Walmart à Sherbrooke.

Nacime Kouddar a été accusé formellement de négligence criminelle ayant causé des lésions, d’agression armée, de voies de fait graves et de délit de fuite.

L’agent de sécurité, Philippe Jean, âgé de 35 ans, se trouve toujours dans un état critique à l’hôpital.

Il aurait été happé par une voiture conduite par l’accusé et traîné sur le capot sur plusieurs mètres, selon la police.

L’incident est survenu samedi, vers 17h, peu après une intervention de l’agent de sécurité auprès de l’accusé.

L’accusé accompagné de sa conjointe étaient entrés dans le magasin, mais le gardien de sécurité leur aurait signalé que la nouvelle règle de distanciation sociale demandait qu’un seul client par véhicule entre dans le magasin.

Le porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Jean Pascal Boucher, a indiqué que l’accusé avait comparu brièvement, lundi après-midi. La défense souhaitait du temps pour réviser la preuve, a-t-il indiqué.

Sociofinancement

Plus de 122 000 $ avaient été recueillis lundi soir par une campagne de sociofinancement en ligne qui vise à soutenir la famille de l’agent de sécurité qui a été percuté samedi dans le stationnement d’un magasin Walmart de l’est de Sherbrooke.

Il semble qu’en raison de la pandémie de COVID-19, ses proches ne soient pas autorisés à être à son chevet.

L’agent de sécurité a subi de très graves blessures à la tête.

Les plus populaires