Agrandissement d’une mine de charbon en C-B: le fédéral participera à l’évaluation

OTTAWA — Le gouvernement fédéral participera finalement à l’évaluation environnementale d’un projet d’agrandissement d’une mine de charbon dans le sud de la Colombie-Britannique.

Une porte-parole du ministre de l’Environnement a déclaré mercredi que la décision avait été prise après avoir analysé la possibilité que le projet Castle de Teck Resources puisse causer des effets néfastes dans des domaines de compétence fédérale.

L’expansion proposée par Teck ferait augmenter d’environ 36 % la taille de la plus grande mine de charbon sidérurgique du Canada.

Les mines existantes de Teck dans la région ont créé des problèmes importants avec le sélénium, un contaminant qui a nui aux poissons dans les rivières des environs et qui s’est répandu vers le sud, sur le territoire des États-Unis.

Huit intervenants ont demandé à Ottawa de participer à l’évaluation, dont des nations autochtones des deux côtés de la frontière et l’Agence américaine de protection de l’environnement.

Le ministre fédéral de l’Environnement, Jonathan Wilkinson, avait précédemment indiqué que son ministère interviendrait dans une évaluation du projet de mine de charbon Vista en Alberta, annulant une décision antérieure.

Laisser un commentaire
Les plus populaires