Agriculture: lots privés disponibles sur des sites de remembrement à Laval

LAVAL, Qc — Une invitation est lancée aux producteurs agricoles à acquérir des lots privés sur le territoire de la Ville de Laval qui leur rend présentement disponibles de nouveaux espaces de production.

Au cours des dernières années, la Ville de Laval a acquis des terres agricoles et commencé à regrouper des lots morcelés de quelque 1600 propriétaires non exploitants dans certains sites de remembrement.  

Depuis 2018, 167 lots ont été acquis par la Ville et d’autres sont à venir car Laval veut accroître de 10 % sa superficie agricole cultivée. Les sites de remembrement visés représentent 782 hectares.  

C’est dans ce contexte que les producteurs agricoles sont invités à exprimer leur intention d’acquérir des lots privés pour lesquels la Ville agira comme facilitateur ou qui lui appartiennent. Dans ce dernier cas, la Ville leur revendra ces lots au prix de l’évaluation municipale ou leur louera les espaces désignés.   

Le président de la section Laval de l’Union des producteurs agricoles (UPA), Gilles Lacroix, affirme que le remembrement est l’une des priorités du développement de la zone agricole de Laval et assure que des parcelles de terre pourront éventuellement être utilisées par des producteurs.  

Le conseiller municipal de Sainte-Dorothée, Ray Khalil, explique que Laval compte sur un territoire agricole riche et vaste et qu’il s’agit d’un attrait distinctif qui doit être protégé et optimisé.   

Les principales zones agricoles de Laval sont situées dans l’ouest et le nord-est de la ville.

Laisser un commentaire