Aide fédérale-provinciale de 100 M $ à un fabricant de pièces d’auto en Ontario

OTTAWA — Le gouvernement fédéral et celui de l’Ontario ont annoncé lundi une aide conjointe de 100 millions $ au fabricant de pièces d’automobiles Linamar, afin de soutenir des procédés de fabrication de pointe.

Ces investissements chez Linamar (TSX:LNR) devraient permettre de créer 1500 emplois au Canada et d’en maintenir plus de 8000 autres, soutient-on.

Le gouvernement fédéral verse une subvention de 49 millions $, alors que le gouvernement provincial annonce une subvention conditionnelle d’un maximum de 50 millions $. La société Linamar emploie plus de 25 700 personnes dans le monde, dont plus de 9300 au Canada, indique Ottawa dans un communiqué.

Ce projet est le premier à profiter du Fonds stratégique pour l’innovation, annoncé dans le budget fédéral de l’an dernier. Ce programme est destiné à soutenir la recherche et le développement, faciliter la croissance et l’expansion des entreprises, attirer les investissements au Canada et faire progresser la recherche industrielle. Le Fonds stratégique pour l’innovation, ouvert à tous les secteurs de l’industrie, doit verser 1,26 milliard $ sur cinq ans en subventions et prêts. 

La subvention conditionnelle du gouvernement de l’Ontario provient du Fonds pour l’emploi et la prospérité.

Le communiqué de Queen’s Park indique que les fonds publics aideront Linamar «à fabriquer des organes et des systèmes de transmission de la prochaine génération, à fabriquer des pièces de moteur à haut rendement énergétique, à concevoir et à produire des technologies pour véhicules électriques et connectés, et à créer un centre d’innovation spécialisé dans l’intelligence artificielle, l’apprentissage machine, la robotique collaborative et les pièces légères».

L’annonce a été faite lundi matin à Guelph par le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, et par le ministre du Développement économique et de la Croissance de l’Ontario, Brad Duguid.