Aide juridique: les négos continuent, mais une menace de jours de grève plane encore

MONTRÉAL — Les négociations se poursuivent entre les avocats de l’aide juridique et Québec, alors qu’une menace de jours de grève plane encore.

La Fédération des avocats de l’aide juridique, qui en représente 210, a eu des discussions vendredi et une autre rencontre est prévue au début de la semaine prochaine.

La Fédération des avocats de l’aide juridique, qui est indépendante des centrales syndicales, a toujours une journée de grève en banque, à être exercée au moment opportun.

Du côté des 200 avocats de l’aide juridique rattachés à la Fédération des professionnels, affiliée à la CSN, on envisage de se doter d’un autre mandat de grève.

Ceux de la région Bas Saint-Laurent—Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine viennent de voter à l’unanimité en faveur d’un mandat de sept jours de grève, à être exercé au moment opportun. Il y aura des votes dans d’autres localités au cours des prochains jours.

Les deux organisations revendiquent pour leurs membres la parité de rémunération avec les procureurs aux poursuites criminelles et pénales.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.