Aide juridique: les négos se poursuivent, la tenue de votes de grève aussi

MONTRÉAL — Des négociations avaient toujours cours, mardi, entre le syndicat indépendant qui représente 210 avocats de l’aide juridique dans plusieurs régions du Québec et les représentants du gouvernement du Québec.

La Fédération des avocats et avocates de l’aide juridique a déjà tenu une journée et demie de grève, les 8 et 9 juin. Il lui reste encore une journée de grève en banque. Toutefois, les pourparlers continuaient mardi avec Québec, ce qui est en général bon signe.

Invité à commenter, le Conseil du trésor n’a pas souhaité le faire.

Du côté des 200 avocats de l’aide juridique de la Fédération des professionnels, affiliée à la CSN, il n’y avait pas de séance de négociation mardi. Toutefois, la consultation des membres pour se doter d’un autre mandat de grève continuait.

Ceux du Bas Saint-Laurent—Gaspésie ont déjà voté à l’unanimité, la semaine dernière, en faveur d’un mandat de sept journées de grève à être tenues au moment opportun. Ceux des autres régions concernées doivent se prononcer sur le même mandat au cours des prochains jours, notamment à Montréal-Laval et Laurentides-Lanaudière.

Les avocats de l’aide juridique revendiquent la parité de rémunération avec les procureurs aux poursuites criminelles et pénales.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.