Ajout d’hectares à la réserve de faune du Ruisseau-Portobello, au Nouveau-Brunswick

OTTAWA — Le gouvernement du Canada annonce que 268 hectares supplémentaires seront ajoutés à la réserve nationale de faune du Ruisseau-Portobello, au Nouveau-Brunswick, ce qui permettra d’accroître la connectivité écologique de la réserve nationale de faune et de protéger davantage l’habitat humide unique.  

La réserve nationale de faune du Ruisseau-Portobello, établie en 1995 à proximité de la rivière Saint-Jean, à l’est de Fredericton, est ouverte toute l’année pour la pratique d’activités comme la randonnée, l’observation de la faune, la baignade et la navigation en été, et le ski de fond, la raquette et le patinage en hiver.   

Elle abrite un habitat humide complexe de plaine inondable boisée unique pour la région, qui constitue un important habitat de reproduction, de rassemblement et de migration pour la sauvagine.   

Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, croit que la protection d’une plus grande zone dans la région du ruisseau Portobello permettra de réduire les menaces pesant sur les espèces en péril telles que la Paruline du Canada, l’Engoulevent d’Amérique, le Pioui de l’Est et le Petit Blongios.   

Les six autres parcelles de terrain achetées à J.D. Irving et à Five Island Forest Development porteront la superficie de cette réserve nationale de faune à un peu plus de 3200 hectares.

Laisser un commentaire