Alberta:la cellule de crise sur la réputation du secteur pétrolier est constituée

EDMONTON — La cellule de crise sur l’énergie de l’Alberta est maintenant enregistrée et sera bientôt opérationnelle.

La ministre de l’Énergie, Sonya Savage, a déclaré à l’Assemblée législative que la cellule de crise était maintenant constituée et serait officiellement désignée Centre canadien de l’énergie.

Mme Savage a affirmé que cette organisation s’emploierait à améliorer la réputation du secteur pétrolier et gazier de l’Alberta et à défier ceux qui, à son avis, véhiculent des informations erronées.

Elle a annoncé qu’elle serait dirigée par Tom Olsen, ancien journaliste et candidat du Parti conservateur uni aux dernières élections.

La ministre a indiqué que la cellule créerait son propre contenu, travaillerait avec les parties prenantes, analyserait les données et disposerait d’une unité de réponse rapide pour combattre en temps réel les informations perçues comme étant erronées.

La cellule, dotée de 30 millions $, fait partie de ce que le premier ministre Jason Kenney a qualifié de stratégie de «riposte» à ceux qui dénigrent injustement l’industrie et contribuent à l’enclavement des ressources non renouvelables de l’Alberta.

La province a également lancé une enquête publique de 2,5 millions $ sur le financement étranger de groupes de pression antipétrole.

Les plus populaires