ALÉNA: Freeland reçoit ses homologues pour un repas en l’absence d’une percée

OTTAWA — La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, reçoit pour un repas en soirée ses homologues américain et mexicain, mardi, à Ottawa, malgré l’absence d’une percée importante dans la troisième ronde des discussions pour renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA).

Mme Freeland accueille le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, et le ministre mexicain de l’Économie, ldefonso Guajardo, pour un repas à la veille du dernier jour des discussions dans la capitale canadienne.

La troisième ronde de discussions d’une série qui doit en compter sept prend fin mercredi, alors que les parties semblent s’éloigner de l’objectif d’en arriver à une entente avant la fin de l’année.

Mme Freeland et MM. Lighthizer et Guajardo tiendront une série d’entretiens mercredi, mais les enjeux majeurs seront reportés à une quatrième ronde dans les prochaines semaines.

Le négociateur en chef du Canada a dit ne pas s’attendre à des avancées sur des enjeux délicats tels que le mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États, le sort de la gestion de l’offre dans le secteur laitier et avicole au Canada, et la demande américaine d’une plus grande composante des États-Unis dans les automobiles construites en Amérique du Nord.

Le Canada et les États-Unis ont aussi dû se défendre contre des accusations selon lesquelles les deux pays laissent délibérément traîner les choses dans les négociations.