Alerte Amber: trois personnes arrêtées

MONTRÉAL — Trois personnes ont été arrêtées et devaient comparaître mardi soir relativement à leur rôle dans l’enlèvement d’une adolescente dans un restaurant peu après 23 h lundi.

L’adolescente travaillait dans un restaurant du boulevard Saint-Charles, à Kirkland, sur l’île de Montréal, lorsqu’au moins un suspect l’aurait mise de force dans un véhicule et aurait réussi à quitter les lieux avant l’arrivée des policiers.

L’alerte Amber, qui a été déclenchée en début de journée, mardi, a été levée lorsque l’adolescente a été retrouvée saine et sauve vers 7 h 00. La jeune fille de 16 ans s’est rendue elle-même dans un poste de quartier du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), selon l’agent Manuel Couture.

En fin d’après-midi, le SPVM a indiqué que trois personnes devaient comparaître devant la Cour du Québec mardi, entre 20 h et 21 h, relativement à l’enlèvement.

Audrey Roy-Cloutier, porte-parole, du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a indiqué qu’un «mandat de renvoi sera demandé au juge mardi soir», pour que les suspects se présentent à nouveau devant le tribunal mercredi, et c’est à ce moment que des accusations devraient être portées contre eux.

Selon le SPVM, il s’agit de deux suspects de 21 ans et d’un troisième de 22 ans.

Le suspect original de l’alerte Amber, Ali Mohammad Jaafar, est du nombre des personnes arrêtées. L’homme âgé de 22 ans était recherché ainsi qu’une automobile berline de marque Nissan Altima, de couleur rouge, de l’année 2013.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.