La porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, quitte son poste

WASHINGTON — La porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, quittera ses fonctions à la fin du mois.

Le président Donald Trump en a fait l’annonce sur Twitter jeudi. Il a indiqué que Mme Sanders retournerait dans son État d’origine, l’Arkansas, et a laissé entendre qu’elle pourrait se porter candidate au poste de gouverneure.

Mme Sanders fait partie du cercle très rapproché du président et bénéficie de la confiance de M. Trump.

Son mandat a été marqué par une rupture dans la régularité des points de presse quotidiens à la Maison-Blanche, et des questions sur la crédibilité de l’administration Trump.

Selon le procureur spécial Robert Mueller, Mme Sanders a avoué avoir prétendu sans fondement que «d’innombrables» agents du FBI avaient appuyé la décision de M. Trump de limoger le directeur de la police fédérale, James Comey, en mai 2017.