L’animateur Gilles Parent retiré des ondes du FM93 jusqu’à nouvel ordre

QUÉBEC — L’animateur de radio Gilles Parent, visé par des allégations d’inconduites sexuelles, a été retiré des ondes du FM93 jusqu’à nouvel ordre par la direction de Cogeco Média, jeudi.

L’entreprise a fait cette annonce par communiqué, disant prendre «très au sérieux les allégations».

«Le Journal de Québec» a rapporté, jeudi, le témoignage de plusieurs femmes qui dénoncent des comportements déplacés, incluant des commentaires à caractère sexuel et des attouchements.

Dans le reportage publié par le quotidien, une ex-employée de la station de radio de Québec, Catherine Desbiens, raconte avoir été victime de harcèlement, d’attouchements et d’avances sexuelles de la part de Gilles Parent.

Cogeco Média reconnaît dans son communiqué que «les événements décrits par Catherine Desbiens ont été portés à la connaissance de la station le 27 mai 2016».

Une enquête interne aurait alors été ouverte et «Gilles Parent a reconnu ses torts», affirme la direction de l’entreprise. Cogeco Média soutient avoir «pris des mesures disciplinaires», sans préciser lesquelles.

La station de radio souligne avoir «apporté son soutien sans équivoque à la plaignante» et précise qu’aucune autre plainte du même genre n’a été portée à son attention.

L’entreprise réfute «catégoriquement» les allégations de banalisation des inconduites sexuelles en milieu de travail, réitérant qu’elle ne tolérerait jamais de tels comportements.

Réaction de Gilles Parent

Dans une déclaration écrite envoyée aux médias jeudi soir, Gilles Parent parle de «maladresses» pour lesquelles il s’était déjà «excusé».

«Je ressens la nécessité de m’exprimer ce soir pour faire entendre ma voix et confesser ma profonde tristesse à constater que mes maladresses auprès d’une collègue de travail, maladresses reconnues et pour lesquelles je me suis excusé personnellement à son endroit, se transforment médiatiquement actuellement par un déplorable jeu d’amalgames», écrit l’animateur.

Gilles Parent dit comprendre la décision de Cogeco Média de le retirer des ondes. «Je tiens à offrir (à Cogeco) toute ma collaboration pour qu’un juste éclairage soit rapidement fait sur cette histoire qui jette mes proches dans la tourmente», affirme-t-il.

«Je veux adresser mes plus sincères excuses à mes collègues, collaborateurs, clients et auditeurs que j’ai pu décevoir et leur témoigner mon plus profond regret si la situation les a indisposés. (…) Je remercie ma conjointe et ma famille pour leur soutien dans cette épreuve que nous comptons traverser la tête haute le plus sérieusement possible.»

Les plus populaires