Un portier de Toronto fait partie des victimes de la fusillade au Mexique

Des collègues et amis rendent hommage au portier de Toronto tué dans la fusillade survenue lors d’un festival de musique électronique au Mexique.

Kirk Wilson a été identifié par plusieurs médias mexicains comme faisant partie de ceux qui ont été tués dans la discothèque Blue Parrot à Playa del Carmen, dans la péninsule du Yucatan, tôt lundi matin.

Sans préciser les nationalités, le gouvernement de l’État de Quintana Roo a donné les noms de trois des personnes tuées. Celles-ci incluent Kirk Wilson, que le gouvernement de l’État identifie comme un superviseur de la sécurité pour le festival BPM au Blue Parrot, ainsi que Daniel Pessina et Rafael Antonio Penaloza Vega.

Son ami de longue date, Neil Forester, a aussi déclaré que Kirk Wilson travaillait pour la sécurité au festival annuel de musique électronique BPM. Plusieurs personnes originaires de Toronto aidaient d’ailleurs sur place les organisateurs canadiens du festival, a-t-il ajouté.

Le procureur général de l’État de Quintana Roo, Miguel Angel Pech, a écarté toute hypothèse d’une attaque terroriste, mais a affirmé que la fusillade avait éclaté lorsque le personnel de sécurité du festival avait tenté d’empêcher un homme de pénétrer dans la discothèque avec une arme.

Des responsables de l’État ont indiqué que deux Canadiens, un Italien et un Colombien figuraient parmi les personnes tuées.

Le gouverneur de Quintana Roo, Carlos Joaquin, a attribué la fusillade à l’«intolérance et à un conflit (…) entre deux personnes», sans donner plus de détails. Il a affirmé que les deux personnes avaient échangé des coups de feu.

Au départ, les autorités canadiennes disaient vérifier à savoir s’il y avait une deuxième victime canadienne, mais Affaires mondiales Canada a confirmé en fin de journée, lundi, que seulement un citoyen canadien faisait partie des victimes et le ministère a confirmé l’identité de M. Wilson.

Au moins deux autres Canadiens font partie de la liste des blessés, selon le ministère.

Père de deux enfants

Neil Forester a décrit son ami comme un habitué de la vie nocturne de Toronto. Kirk Wilson était un homme imposant avec des tresses rastas jusqu’à la taille, qui effectuait des contrats de sécurité et surveillait les entrées de différents bars de Toronto.

«Il était tout simplement un homme extraordinaire qui traitait tout le monde avec respect — les clients, les collègues, tout le monde», a dit M. Forester.

M. Wilson, 49 ans, était marié et père de deux enfants. Il vivait dans la région de Hamilton, en Ontario.

La conjointe de Kirk Wilson n’a pas voulu parler aux médias, et la famille est «évidemment dévastée et sous le choc», a dit M. Forester, ajoutant que les enfants de Kirk Wilson se trouvaient à l’école lorsque la famille a appris sa mort.

Beaucoup de gens ont exprimé leur tristesse sur internet, des musiciens et des habitués des bars relayant leurs condoléances et remerciant Kirk Wilson de les avoir gardés en sécurité au fil des années.

Une entreprise pour laquelle il a travaillé — INK Entertainment — a aussi offert ses condoléances.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a dit surveiller la situation de près.

«Mes condoléances à la famille du Canadien qui a été tué lors de la fusillade d’aujourd’hui», a-t-il déclaré dans un message sur Twitter.

La fusillade a éclaté vers 2 h 30, heure locale. M. Pech a déclaré qu’un tireur, agissant apparemment seul, était entré dans la discothèque et avait échangé des tirs avec une autre personne à l’intérieur. Le tireur aurait pris la fuite.

Trois personnes ont été arrêtées, a ajouté le procureur général, mais on ne sait pas très bien si elles ont été impliquées dans la fusillade.

M. Pech a précisé que 20 douilles provenant de trois armes à feu différentes avaient été trouvées sur les lieux, mais qu’il n’était pas encore confirmé si les membres de l’équipe de sécurité étaient armés et s’ils avaient tiré.

Les coups de feu ont apparemment causé la panique et les gens se sont précipités en courant vers les sorties de ce club situé sur la plage. La seule femme parmi les morts aurait été tuée dans la bousculade.

M. Pech a précisé que 15 personnes avaient été blessées, dont une femme mexicaine grièvement. Parmi les autres blessés, huit ont été soignés pour des blessures moins graves — deux Américains et un Canadien — et ont depuis reçu leur congé de l’hôpital.

«Les agents consulaires à Playa del Carmen et à Mexico sont en constant contact avec les autorités locales qui répondent à cet accident tragique et offrent une aide consulaire aux citoyens canadiens touchés par cet événement, incluant les deux qui ont été blessés», a indiqué dans un courriel un porte-parole d’Affaires mondiales Canada.