Le PQ et QS obtiendront le statut de groupe parlementaire

QUÉBEC — Le Parti québécois et Québec solidaire obtiendront le statut de groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, en vertu d’une entente de principe conclue jeudi soir.

Aux dernières élections, ni le PQ ni QS n’a réussi à obtenir les 12 sièges ou 20 pour cent des votes requis pour être reconnu comme groupe parlementaire, avec dix élus chacun. Leur sort à l’Assemblée nationale reposait donc entre les mains des autres partis.

L’Action démocratique du Québec avait obtenu cette reconnaissance en 2009 avec seulement sept députés.

Jeudi soir, le leader parlementaire du gouvernement, Simon Jolin-Barrette, a indiqué sur Twitter que la volonté de la CAQ était de «s’assurer que l’ensemble des députés de toutes les formations politiques aient les outils pour accomplir leur fonction».

Le député et porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois a parlé d’un «grand jour pour ce jadis petit parti».

Le chef parlementaire du PQ, Pascal Bérubé, a écrit sur Twitter qu’il s’agissait d’une «entente porteuse pour le parlementarisme».

Si le gouvernement et l’opposition officielle avaient refusé de reconnaître le PQ et QS comme des groupes parlementaires, chaque député issu de ces formations politiques aurait eu un statut d’indépendant à l’Assemblée nationale.

La reconnaissance comme groupe parlementaire a une incidence importante sur le budget annuel et le temps de parole à l’Assemblée nationale.

Les parties devaient s’entendre avant mardi prochain, date de la rentrée parlementaire.

Les plus populaires