Remaniement ministériel: Laurent Lessard devient ministre des Transports

QUÉBEC – Laurent Lessard succède à Jacques Daoust à titre de ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports.

Luc Blanchette, qui était ministre délégué aux Mines, prend également du galon en héritant du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs qui était jusque-là sous la responsabilité de M. Lessard.

Le premier ministre Philippe Couillard a été contraint de procéder, samedi matin, à son au moins quatrième remaniement ministériel depuis le début de l’année.

La veille, le ministre Daoust a annoncé qu’il quittait la vie politique après avoir été éclaboussé par de nouvelles révélations concernant la vente du quincaillier Rona à des intérêts américains.

En point de presse à Québec après l’assermentation des nouveaux ministres, M. Couillard a révélé avoir discuté vendredi avec M. Daoust.

Les deux hommes ont convenu que la situation devenait intenable pour M. Daoust.

«On est arrivé à une situation où de toute évidence on faisait face à deux situations irréconciliables de la réalité», a expliqué le premier ministre, samedi, en rapportant les propos tenus au cours de cette conversation.

«Il n’était pas question de laisser le travail du gouvernement être ralenti ou distrait par ce genre de controverse», a laissé tomber M. Couillard.

Un échange de courriels de novembre 2014, rendu public vendredi, indique que le chef de cabinet du ministre Daoust avait autorisé par un «OK» la vente par Investissement Québec de 11 millions d’actions de Rona au géant américain Lowe’s. Or, M. Daoust a toujours assuré n’avoir jamais approuvé la transaction.

Questionné à savoir s’il avait lui-même été informé de la vente imminente d’un fleuron québécois, M. Couillard a suggéré ne pas avoir été mis au courant. Le dossier est clos, a-t-il martelé, puisque la transaction a eu lieu. «Mais clairement, l’information aurait pu mieux circuler», a-t-il reconnu.

L’Opposition officielle n’est guère satisfaite des réponses offertes par le premier ministre. Le chef intérimaire Sylvain Gaudreault demande notamment à ce que l’ex-chef de cabinet de M. Daoust, Pierre Ouellet, comparaisse devant la commission parlementaire qui doit se pencher dès jeudi sur la vente controversée de Rona.

En mêlée de presse, M. Gaudreault a dit vouloir savoir ce qui s’est passé entre le moment où le vice-président principal d’Investissement Québec, Jean-Jacques Carrier, a envoyé un courriel à M. Ouellet pour demander l’aval du gouvernement et l’autorisation donnée par ce dernier.

«Un chef de cabinet est redevable devant le bureau du premier ministre, alors forcément il est allé chercher l’accord du premier ministre, soutient M. Gaudreault. S’il n’y a pas eu cette chaîne de commandement, il y a un problème. Et s’il y a eu un accord du premier ministre, ça veut dire que contrairement à ce qu’il a toujours dit, M. Couillard a laissé vendre un joyau de l’envergure de Rona.»

———

Conseil des ministres:

Philippe Couillard (Roberval): Premier ministre, ministre responsable des dossiers jeunesse et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean;

Lise Thériault (Anjou—Louis-Riel): Vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière;

Jean-Marc Fournier (Saint-Laurent): Ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne et leader parlementaire du gouvernement;

Stéphanie Vallée (Gatineau): Ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l’Outaouais;

Carlos J. Leitão (Robert-Baldwin): Ministre des Finances, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor;

Pierre Moreau (Châteauguay): Ministre délégué aux Finances;

Dominique Anglade (Saint-Henri—Sainte-Anne): Ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique;

Pierre Arcand (Mont-Royal): Ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord;

Gaétan Barrette (La Pinière): Ministre de la Santé et des Services sociaux;

Sébastien Proulx (Jean-Talon): Ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Hélène David (Outremont): Ministre responsable de l’Enseignement supérieur;

Luc Fortin (Sherbrooke): ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française et ministre responsable de la région de l’Estrie;

Martin Coiteux (Nelligan): ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal;

François Blais (Charlesbourg): Ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale;

Christine St-Pierre (Acadie): Ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides;

David Heurtel (Viau): Ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques;

Laurent Lessard (Lotbinière—Frontenac): Ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec;

Pierre Paradis (Brome-Mississiquoi): Ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation;

Kathleen Weil (Notre-Dame-de-Grâce): Ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion;

Julie Boulet (Laviolette): Ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie;

Geoffrey Kelley (Jacques-Cartier): Ministre responsable des Affaires autochtones;

Dominique Vien (Bellechasse): Ministre responsable du Travail, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, leader parlementaire adjointe du gouvernement;

Francine Charbonneau (Mille-Iles): Ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, ministre responsable de la région de Laval;

Rita L.C. de Santis (Bourassa-Sauvé): Ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques;

Lucie Charlebois (Soulages): Ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie;

Jean D’Amour (Rivière-du-Loup—Témiscouata): Ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent;

Luc Blanchette (Rouyn-Noranda-Témiscamingue): Ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec;

Stéphane Billette (Huntington): whip en chef du gouvernement;

Nicole Ménard (Laporte): présidente du caucus du parti du gouvernement.