Allégations de proxénétisme à Longueuil: la police recherche d’autres victimes

LONGUEUIL, Qc — La police cherche à entrer en communication avec toute personne qui pourrait avoir été victime d’un homme de Longueuil qui fait l’objet d’accusations criminelles, notamment pour proxénétisme et traite de personnes.

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) précise que l’enquête au sujet d’Érickson Angibeau, un homme âgé de 31 ans, a débuté en octobre 2021. Une femme d’âge adulte l’a alors dénoncé pour des événements survenus à Longueuil et ailleurs au Canada en 2020 et en 2021. 

Le SPAL a procédé à l’arrestation du suspect le 30 novembre dernier pour des infractions d’ordre sexuel envers une victime adulte. 

Joanne Gagné, une femme âgée de 42 ans, a également été arrêtée pour les infractions d’avoir bénéficié d’avantages matériels et d’entrave à la justice.

Érickson Angibeau, qui réside dans l’arrondissement de Saint-Hubert, demeure détenu depuis sa comparution au Palais de justice de Longueuil qui a eu lieu le 30 novembre dernier. 

Le SPAL affirme que son enquête du démontre que d’autres victimes auraient pu se trouver sous le joug de cet homme.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.