Allemagne: des militants jettent de la purée de pommes de terre sur un Monet

BERLIN — Des manifestants pour le climat ont jeté dimanche de la purée de pommes de terre sur un tableau de Claude Monet dans un musée allemand pour protester contre l’extraction de combustibles fossiles, mais n’ont causé aucun dommage visible au tableau, qui était protégé par du verre.

Deux militants du groupe Last Generation, qui a appelé le gouvernement allemand à prendre des mesures draconiennes pour protéger le climat et cesser l’utilisation de combustibles fossiles, se sont approchés de l’un des tableaux de la série «Les Meules» de Monet au musée Barberini de Potsdam et ont jeté une substance épaisse sur le tableau et son cadre doré.

Le groupe a ensuite confirmé sur Twitter que le mélange était de la purée de pommes de terre. Les militants, tous deux vêtus de gilets orange à haute visibilité, se sont également collés au mur sous le tableau.

«S’il faut un tableau ― avec de la purée de pommes de terre ou de la soupe de tomates lancé dessus ― pour que la société se souvienne que les combustibles fossiles sont en train de tous nous tuer : alors nous vous donnerons de la purée de pommes de terre sur un tableau!», a écrit le groupe sur Twitter, publiant aussi une vidéo de l’incident.

Au total, quatre personnes étaient impliquées, selon l’agence de presse allemande DPA.

Un porte-parole du musée Barberini a fait savoir à DPA que le musée n’avait pas encore déterminé si le tableau avait pu subir des dommages à long terme.

La police a déclaré à DPA qu’elle avait répondu à l’incident, mais que de plus amples informations sur les arrestations ou les accusations n’étaient pas immédiatement disponibles.

La peinture de Monet est la dernière d’une série d’œuvres d’art à être ciblées par des militants écologistes pour attirer l’attention sur le réchauffement climatique.

Au début du mois, le groupe britannique Just Stop Oil a jeté de la soupe à la tomate sur les «Tournesols» de Vincent Van Gogh à la National Gallery de Londres.

Des militants de Just Stop Oil se sont également collés au cadre d’une des premières copies de la célèbre murale de «La Cène» de Léonard de Vinci, au la Royal Academy of Arts de Londres, et à «La Charette de foin» de John Constable à la National Gallery

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.