«Alliance Notley-Trudeau»: la chef néo-démocrate répond à Scheer et Kenney

CALGARY — La chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Alberta, Rachel Notley, n’a pas fait campagne avec son homologue fédéral parce qu’elle dit vouloir se concentrer sur les enjeux provinciaux, dont les oléoducs.

Lors d’un arrêt de campagne à Calgary, vendredi, Mme Notley s’est fait questionner sur les propos du chef conservateur fédéral Andrew Scheer et du chef du Parti conservateur uni de l’Alberta, Jason Kenney.

Dans un rassemblement partisan, jeudi soir, MM. Scheer et Kenney ont dénoncé une soi-disant «alliance Notley-Trudeau».

Rachel Notley a affirmé qu’elle se demandait si M. Kenney était vraiment intéressé à défendre les Albertains.

Elle a laissé entendre qu’il pourrait profiter de la situation pour faire un retour sur la scène fédérale.

Mme Notley a ajouté qu’elle souhaitait d’abord et avant tout défendre les intérêts des Albertains, plutôt que d’arrimer ses idées avec celles du chef néo-démocrate à Ottawa, Jagmeet Singh.

«Comme vous le savez, je ne suis pas nécessairement d’accord avec le chef de notre parti fédéral en ce qui concerne les oléoducs», a-t-elle rappelé.

«Alors, non, nous ne ferons pas campagne ensemble parce que nous avons des opinions très différentes sur cet enjeu.»

Les plus populaires