Amélioration en Irlande et en République tchèque

MONTRÉAL — Au moins deux pays européens rapportent cette semaine une amélioration de leur situation face au coronavirus.

L’Irlande, dans un premier temps, n’a témoigné lundi d’aucun nouveau décès attribuable à la maladie, et ce pour la première fois depuis le 21 mars.

Le pays avait annoncé un allègement de ses mesures de confinement environ une semaine plus tôt.

En République tchèque, les responsables ont annulé l’obligation de porter un masque en public. La mesure avait été imposée dès le mois de mars, en même temps que l’annonce d’un état d’urgence.

Les masques demeurent obligatoires à bord des transports en commun et là où il n’est pas possible de respecter une distanciation de deux mètres.

Les pubs, restaurants, hôtels et musées ont aussi reçu le feu vert pour reprendre pleinement leurs activités. Les clients des pubs et restaurants sont encouragés à continuer à porter un masque, sauf s’ils doivent boire ou manger.

La République tchèque avait fermé ses frontières dès le 12 mars et ordonné la fermeture de la plupart des entreprises quelques jours plus tard.