Aménagement du territoire québécois: un sommet virtuel présenté jeudi

MONTRÉAL — À l’aube de l’annonce d’une politique nationale d’architecture et d’aménagement du territoire promise pour le printemps 2022 par Québec, différentes organisations participent jeudi au Sommet québécois de l’aménagement du territoire: Le courage d’agir.

«Le courage d’agir» fait référence au courage politique qu’il va falloir pour «mettre en œuvre une politique qui soit vraiment à la hauteur des attentes du terrain», a indiqué Jeanne Robin, l’une des organisatrices de l’événement.

Elle est coprésidente du sommet et porte-parole de l’alliance ARIANE, qui regroupe notamment l’Ordre des architectes du Québec, l’Ordre des urbanistes du Québec, le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec et l’Union des producteurs agricoles. Cette alliance réclame une politique nationale de l’aménagement du territoire depuis plusieurs années.

«On veut que le gouvernement se dote d’une vision d’ensemble et d’un plan de match qui puissent articuler les différentes actions en aménagement du territoire pour que l’aménagement devienne une priorité au Québec, pour nous permettre d’atteindre les différentes cibles de lutte contre les changements climatiques, d’amélioration de la santé, de réduction du coût des infrastructures, de protection du territoire agricole», a précisé Jeanne Robin.

Les organisateurs du sommet sont d’avis que «les pratiques actuelles encouragent le mode de développement le plus coûteux sur tous les plans: économique, environnemental et humain. Dépendance à l’automobile, perte de superficies agricoles, dégradation, voire disparition de milieux naturels et augmentation de la vulnérabilité sont autant d’effets collatéraux de nos façons d’occuper notre territoire.»

La ministre de la Culture, Nathalie Roy, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, la mairesse de Chambly, Alexandra Labée, et la mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, font partie des politiciennes qui feront une allocution ou participeront aux différents panels de ce sommet virtuel.