Ce sont les conservateurs qui ont remis la vidéo de Justin Trudeau à Global

SAINT-HYACINTHE, Qc — Ce sont bel et bien les conservateurs qui ont remis au réseau de télévision Global la vidéo de Justin Trudeau adolescent, le visage maquillé de noir, qui a été diffusée jeudi matin.

Le chef conservateur Andrew Scheer l’a reconnu lorsque pressé de questions par les journalistes, jeudi, alors qu’il faisait campagne à Saint-Hyacinthe en Montérégie.

«Je sais qu’il y a quelqu’un qui a vu les vidéos et a été très inquiet. Il l’a donnée à notre campagne et on l’a donnée à un réseau médiatique pour vérification», a-t-il reconnu après avoir affirmé à quelques reprises qu’il ne l’avait vue personnellement que le matin même de sa diffusion.

Il a toutefois été incapable de dire à quel moment les conservateurs avaient obtenu la vidéo et quand elle avait été remise au réseau de télévision anglophone.

Plus menteur que raciste

Le chef conservateur a toutefois évité de qualifier Justin Trudeau de raciste, bien qu’il estime qu’il ait posé un geste raciste à l’époque où la vidéo a été tournée ainsi que sur la photo publiée la veille par le magazine américain Time où on le voit avec le visage à nouveau maquillé de noir.

M. Scheer a plutôt fait porter ses attaques sur le fait qu’en présentant ses excuses pour ce faux pas, mercredi soir, Justin Trudeau a dit qu’il y avait un autre incident du genre dans son passé — lors d’un spectacle à l’école secondaire — alors que la vidéo démontre l’existence d’au moins une troisième instance.

«Il a fait quelque chose de raciste et il a menti (sur l’étendue) de ses activités (semblables)», a-t-il plaidé.

«J’aurais pu accepter les excuses de Justin Trudeau s’il avait été honnête et transparent, mais c’est clair qu’il a basé ces excuses sur un mensonge», a martelé à plusieurs reprises le chef conservateur, qui en conclut que le premier ministre «n’est pas digne de gouverner ce grand pays». 

0,41 $ par jour pour les aînés

Andrew Scheer était à Saint-Hyacinthe pour annoncer un allégement fiscal destiné aux aînés, soit une augmentation de 1000 $ du seuil où une personne de 65 ans et plus a droit au crédit maximum du Montant en raison de l’âge.

Cette mesure pourrait valoir «jusqu’à 150 $» de plus par année à un aîné.

Lorsqu’on lui a fait valoir que ce montant ne représentait que 0,41 $ par jour ou 12,50 $ par mois, Andrew Scheer a insisté pour évoquer le montant de 300 $ pour un couple: «Pour un couple, ça veut dire 300 $ par année et ce n’est pas la seule mesure que nous avons  annoncée. C’est une autre façon pour appuyer les aînés et 300 $, c’est significatif pour beaucoup de gens qui ont pris leur retraite», a-t-il soutenu.

Plus encore, en présentant sa mesure, M. Scheer a affirmé qu’un gouvernement conservateur allait «mettre fin à la hausse du coût de la vie qui découle des dépenses irresponsables du gouvernement de Justin Trudeau».

Interrogé quant à savoir s’il visait une inflation de zéro pour cent alors que cette donnée ne dépend pas du gouvernement fédéral, il a répondu: «On va viser, comme gouvernement, un coût de la vie plus stable et on va mettre plus d’argent dans les poches des Canadiens», reprenant ainsi son slogan de campagne.