Après avoir été harcelé, un bar de l’I.-P.-É. subit un acte de vandalisme

CHARLOTTETOWN — Le camion de livraison d’un bar de l’Île-du-Prince-Édouard qui avait récemment accueilli le premier ministre Justin Trudeau a été vandalisé au cours du week-end.

Le Lone Oak Brewing Company a publié samedi sur sa page Facebook des photographies du véhicule dont le pare-brise était fissuré à deux points d’impact.

La direction du bar dit «prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de [ses] employés». La police a été notifiée de l’incident.

Cet acte de vandalisme survient dans la foulée du harcèlement subi par le bar. Des inconnus ont laissé des «commentaires négatifs et vulgaires» au téléphone ou dans sa messagerie privée. La raison ? L’endroit avait affiché des photos d’une visite que M. Trudeau lui avait faite le 22 juillet.

Le bar a raconté qu’une des photos affichées avait été retirée en raison des commentaires sexuels à l’endroit du personnel.

Le cabinet du premier ministre a publié une déclaration condamnant les menaces et la violence subies par le bar, les qualifiant d’inacceptables. Il juge réconfortant de constater que la collectivité a appuyé le commerce en dénonçant les attaques.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.