Après deux ans de travaux, le Biodôme de Montréal ouvrira ses portes le 31 août

MONTRÉAL — Le Biodôme de Montréal ouvrira officiellement ses portes le 31 août, après plus de deux ans de rénovations.

Parmi les nouveautés de cette institution datant de 1992, on retrouve notamment une passerelle permettant aux visiteurs d’observer en hauteur les écosystèmes et une application mobile pour les accompagner dans leur expérience.

«Aujourd’hui, c’est une version revue et améliorée du Biodôme, ce n’est pas comme avant, a avancé la mairesse de Montréal, Valérie Plante, présente sur les lieux pour l’annonce. Un projet comme celui-ci est important pour la Ville de Montréal et je suis extrêmement fière de compter sur un lieu aussi magnifique qui fait la promotion des différents écosystèmes.»

Le projet, d’une valeur de plus de 37 millions $, a été considérablement touché par la pandémie de COVID-19. En plus de ralentir le chantier, elle a engendré des complications pour la délocalisation temporaire des animaux pendant les rénovations.

De plus, la capacité du Biodôme, normalement de 800 personnes, sera réduite à 300 pour les prochains mois. Un sens unique sera aussi imposé pour les visiteurs, pour faciliter la distanciation physique, et les billets d’entrée devront être achetés d’avance pour une heure de visite fixe.

La firme KANVA, sélectionnée dans un concours d’architecture mondiale en 2014, est responsable de ce projet. Elle est l’artisane de la pièce maîtresse du nouveau Biodôme, une immense paroi blanche courbée qui se retrouve dans tous les écosystèmes.

«La paroi représente la biophilie, l’amour de la nature, un sentiment de plénitude, a expliqué le directeur d’Espace pour la vie, Charles-Mathieu Brunelle. Ça nous rappelle ce fameux paradoxe entre le désir de réaliser des projets et la survie de la nature.»

Pour rapprocher les visiteurs de la nature, tous les panneaux muséaux ont été retirés de la bâtisse, remplacés par une application téléchargeable sur téléphone intelligent. Celle-ci permet de se renseigner sur la faune et la flore des différents écosystèmes, de recevoir des notifications en cas d’événements et même d’observer quelques espèces dangereuses en réalité virtuelle.

En plus des travaux d’infrastructures, de nouveaux animaux auront le Biodôme comme domicile, dont des capybaras, des ouistitis communs, des caïmans à museau large et des manchots à jugulaire. D’autres animaux, comme cinq manchots royaux vieillissants, ont quitté définitivement l’ancien vélodrome des Jeux Olympiques de 1976.

Laisser un commentaire
Les plus populaires