Arkansas: le gouverneur signe une loi interdisant presque tous les avortements

LITTLE ROCK, Ark. — Le gouverneur de l’Arkansas, Asa Hutchinson, a signé mardi une loi interdisant presque tous les avortements dans l’État, une mesure radicale qui, espèrent ses partisans, obligera la Cour suprême des États-Unis à revoir l’arrêt historique «Roe v. Wade». Mais ses opposants s’engagent à bloquer la décision avant qu’elle n’entre en vigueur plus tard cette année.

Le gouverneur républicain avait émis des réserves sur le projet de loi, qui permet uniquement la procédure pour sauver la vie de la mère et qui ne prévoit pas d’exceptions pour les personnes victimes d’un viol ou d’inceste. L’Arkansas est l’un des 14 États où les législateurs ont proposé l’interdiction totale de l’avortement cette année.

Le gouverneur Hutchinson a déclaré qu’il signait le projet de loi en raison de son «soutien législatif écrasant et de mes convictions sincères et de longue date en faveur de la vie».

Les interdictions ont été présentées par les républicains qui veulent forcer la Cour suprême des États-Unis à revoir sa décision de 1973 «Roe v. Wade», qui légalisait l’avortement dans tout le pays. 

Les conservateurs estiment que la Cour est plus disposée à annuler la décision à la suite des trois nominations de juges par l’ancien président Donald Trump.

«Nous devons abolir l’avortement dans ce pays tout comme nous avons aboli l’esclavage au 19e siècle – toutes les vies comptent», a déclaré le sénateur républicain Jason Rapert, parrain du projet de loi dans un communiqué.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire