Armée canadienne: 2400 résidents permanents ont demandé à s’enrôler en cinq semaines

OTTAWA — Les Forces armées canadiennes affirment que plus de 2400 résidents permanents ont demandé à s’enrôler dans l’armée depuis le début du mois dernier.

Le phénomène s’est produit quelques semaines après que les Forces armées aient élargi leur bassin de recrutement pour inclure des résidents permanents qui n’ont pas reçu de formation d’une armée étrangère.

Si les responsables militaires se disent agréablement surpris par l’afflux de candidatures, qui intervient en pleine crise de recrutement, ils conseillent aussi la patience. Ces candidats pourraient devoir attendre jusqu’à deux ans pour que leurs contrôles de sécurité soient terminés avant de pouvoir revêtir l’uniforme militaire.

Le temps d’attente pour les citoyens canadiens qui postulent pour une carrière dans l’armée est d’environ huit mois.

L’armée affirme qu’elle travaille avec Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada pour tenter d’accélérer le processus en partageant des informations.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.