Arrivée vendredi d’un nouvel équipage à la Station spatiale internationale

CAPE CANAVERAL, Fla. — L’équipage qui a décollé tôt jeudi matin du Centre spatial Kennedy, en Floride, à bord d’une capsule spatiale Dragon de la compagnie SpaceX est arrivé vendredi à la Station spatiale internationale pour une mission de six mois, mais avec un peu de retard.

En effet, l’arrivée des quatre astronautes a été retardée par un problème avec l’un des crochets d’amarrage de la capsule. Ils ont donc dû attendre à 20 mètres du laboratoire orbital, alors que les contrôleurs de vol en Californie tentaient à distance de trouver un correctif.

Le même problème avait surgi peu de temps après le décollage de jeudi. Bien que les 12 crochets de la capsule semblaient fonctionner correctement, l’interrupteur de l’un d’entre eux a mal fonctionné. 

Après que les nouvelles commandes logicielles aient été relayées, les astronautes ont reçu le feu vert et l’amarrage a eu lieu avec une heure de retard alors que la station spatiale s’élevait à 420 kilomètres au-dessus de la Somalie.

Les nouveaux occupants de la station sont Sultan al-Neyadi, des Émirats arabes unis, le premier astronaute du monde arabe qui passera un temps prolongé dans l’espace. Les autres sont Stephen Bowen de la NASA, Warren Hoburg, un novice de l’espace et ancien chercheur des États-Unis et le cosmonaute Andrei Fedyaev qui a pris sa retraite de l’armée de l’air russe.

Les nouveaux venus remplacent deux astronautes de la NASA, un astronaute japonais et un cosmonaute russe qui sont sur la station depuis octobre et reviendront dans leur propre capsule SpaceX la semaine prochaine. 

Deux autres Russes et un Américain se sont rendus à la station en septembre à bord d’une capsule russe Soyouz qui a dû être remplacée à cause d’une fuite, repoussant leur mission à une année complète.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.