Assemblée nationale: les députés rentrent pour une session d’une durée normale

QUÉBEC — Les députés de la 42e législature rentrent mardi à l’Assemblée nationale pour entamer leur première session parlementaire d’une durée normale.

L’automne dernier, après les élections générales du 1er octobre, les députés avaient participé à une très courte session de travaux qui n’avait duré que deux semaines.

Les divers partis politiques ont convoqué leurs députés à des caucus en matinée ou en après-midi, sauf pour ceux de la Coalition avenir Québec (CAQ) au pouvoir qui ne se réuniront qu’à 18h00. La commission des finances publiques tiendra des audiences et une période des questions aura lieu à 14h15.

L’Assemblée nationale accueillera aussi l’ambassadeur du Chili au Canada, Alejandro Arnaldo Marisio Cugat.

Certains dossiers promettent de figurer en haut de liste des priorités parlementaires, dont l’uniformisation de la taxe scolaire entre les différentes régions du Québec, le projet de loi devant interdire les signes religieux pour les employés de l’État en position d’autorité et la faible proportion de propriétaires d’arme à feu qui les ont inscrites au nouveau registre québécois.

Dans quelques semaines, le ministre des Finances, Éric Girard, sera sous les projecteurs lorsqu’il déposera le tout premier budget du gouvernement Legault.

L’Assemblée nationale compte 75 députés de la Coalition avenir Québec, 29 du Parti libéral du Québec (PLQ), 10 du Parti québécois (PQ) et 10 de Québec solidaire. Un député est indépendant.

 

Les plus populaires